Londres 2012: le jeu officiel des Jeux Olympiques

07/08/12 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

MULTI-ÉPREUVES | Depuis Barcelone en 1992, la licence officielle des Jeux Olympiques a glissé des mains de feu U.S. Gold à Sega pour ensuite atterrir chez Eidos en 2004.

Londres 2012: le jeu officiel des Jeux Olympiques

© Sega

EDITÉ PAR SEGA ET DÉVELOPPÉ PAR SEGA STUDIOS AUSTRALIA, ÂGE 3+, DISPONIBLE SUR PC, PLAYSTATION 3 ET XBOX 360. **

Loin d'être en forme (sa récente restructuration au Benelux en témoigne), Sega reprend pour la deuxième fois consécutive la patate chaude après Beijing 2008. L'éditeur a confié le développement de ce jeu multi-épreuves à son antenne australienne responsable de l'excellent Medieval II: Total War sorti en 2006. Assurer la transition entre champs de bataille en stratégie temps réel et terrain olympique semble toutefois difficile en terres aborigènes. Une sorte d'exercice imposé et laborieux.

Pour caricaturer rapidement, la quarantaine de disciplines de Londres 2012 demande donc au joueur de diriger son stick, d'appuyer sur d'autres touches dans un bon timing et de marteler la croix du joypad. Sur une épreuve comme le 400 mètres, pour courir à foulées régulières et préserver sa barre d'accélération, le joueur devra tapoter à une cadence bien précise (et lente) la touche dédiée. Recharger le PS Move ou sortir la Kinect de l'armoire n'apportera pas vraiment plus de sensations à l'ensemble.

Précédée de "dictaticiels" interactifs plutôt bien ficelés, chaque épreuve se présente finalement comme un jeu apéritif. Si aucun sport ne fait l'objet d'une prise en main aussi fine qu'un FIFA ou un PES, compenser la direction du vent à l'épreuve de tir à l'arc, gérer l'effort au cyclisme en salle ou bien négocier ses revirements en kayak permet finalement de comprendre les clefs du chapelet d'épreuves olympiques. Dommage que ses visuels dénués de sentiments, et sa BO, qui semble tirée d'une pub pour assurance, encroûtent quelque peu son ambiance. A l'extrême opposé, on recommandera donc Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Londres 2012, du même éditeur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires