L'iPad, dalle en béton pour magazines en crise

03/08/10 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

L'iPad ouvre des perspectives nouvelles aux médias audiovisuels, mais aussi et surtout écrits.

L'iPad, dalle en béton pour magazines en crise

© DR

C'est presque inédit: les médias belges, d'habitude très lents à la détente, ont adopté une technologie nouvelle, tablant sur son succès, sans finalement savoir grand-chose d'elle. Nombreux sont les organes de presse (radio, télé, journaux, magazines) qui ont voulu être de la grande fête à l'iPad. La tablette numérique de Steve Jobs déferle sur la Belgique depuis le 23 juillet dernier, et chacun veut inscrire son nom sur son carnet de bal.

Ainsi du groupe RTL, qui annonçait la veille du lancement du dernier joujou d'Apple en Belgique que ses vidéos (déjà visionnables sur ses portails web) étaient désormais compatibles. La RTBF de son côté avait déjà procédé aux aménagements nécessaires pour que ses sites, ses vidéos et ses "live streaming" soient supportés par la tablette, et envisage de développer une application spécifique en fonction du nombre d'utilisateurs de cette nouvelle dalle électronique, et de leurs attentes.

Un déploiement qui ne sert pas le développement de la Télévision Mobile Personnelle (TMP), technologie sur laquelle misent nos chaînes depuis un bout de temps déjà (Mobistar s'est par exemple allié avec la RTBF), et qui devait donner naissance à des usages tels qu'on les voit en Corée du Sud. Là-bas, 10 millions de personnes visionnent déjà la télé sur leur téléphone portable, grâce à un système intitulé DVB-H, et qui possède l'énorme avantage de permettre de se passer du Net. Parce qu'il faut savoir que la consommation de vidéos sur GSM est très gloutonne en bande passante et sature les réseaux.

Laissez brûler les p'tits papiers

S'il ne va donc pas faciliter la pénétration sur le marché de la TMP, l'iPad est en revanche en passe de donner un sacré coup de pouce à un autre type de médias: la presse écrite, en particulier magazine, qui ne cesse de perdre des lecteurs. Un format parfaitement adapté à la lecture, la possibilité d'incliner le support au plus confortable pour l'oeil (vous avez déjà essayé de lire 10 pages d'affilée sur un écran vertical, vous?), une ergonomie particulièrement pratique dans les transports en commun (lieu privilégié de consommation d'imprimés), une occasion de justifier le passage au contenu web payant, des articles qui pourront être enrichis de contenus multimédias divers...

Et puis, très prosaïquement, la plaque tactile permettra peut-être à l'écrit de s'affranchir du papier, de ses coûts colossaux qu'on ne soupçonne pas toujours (sans parler de son prix environnemental), et de l'encre dont il macule les doigts de ses lecteurs. Les digital natives, pensent les organes de presse, devraient s'en emparer rapidement.

Ça tombe bien (clin d'oeil, clin d'oeil), Focus est déjà lisible sur iPad, via un abonnement numérique au Vif sur le site Zinio.com.

Myriam Leroy

En savoir plus sur:

Nos partenaires