Après les ordinateurs, Steam s'attaque au salon et à la réalité virtuelle

06/03/15 à 12:33 - Mise à jour à 12:32

La position de géant du jeu vidéo PC ne suffit plus à Valve, la société derrière Steam. Consoles de salon, réalité virtuelle, rien ne semble les arrêter.

Après les ordinateurs, Steam s'attaque au salon et à la réalité virtuelle

Le Steam Controller et une Steam Machine, conçue par le fabriquant Alienware © DR

Si vous ne jouez jamais sur un ordinateur, le nom Valve ne doit pas vous dire grand-chose. Dans un premier temps, cette société développe des jeux. Des énormes succès tels que la série Half-Life ou certains des jeux online les plus populaires comme Counter-Strike, Team Fortress 2 ou Dota 2. Mais Valve est aussi distributeur et vendeur de jeux avec sa plateforme Steam. Disponible gratuitement sur PC, Mac et Linux, ce programme permet d'acheter et télécharger des jeux et de jouer online avec les autres utilisateurs. La bibliothèque de jeux étant lié à un compte personnel, il est possible d'y accéder depuis n'importe quel ordinateur en s'y connectant. Au dernier recensement (février 2015), Steam proposait plus de 4500 jeux dans son catalogue et comptait plus de 125.000.000 d'utilisateurs actifs. Incontournable.

Mais aujourd'hui, Valve vise le salon. Lors de la Games Developer Conference 2015 (salon des développeurs de jeux) à San Francisco, la société a présenté ses Steam Machines, son concept de consoles de salon. "Concept" parce que Valve ne propose pas de console en soi comme ses concurrents Sony, Microsoft et Nintendo, mais seulement un système d'exploitation, SteamOS, permettant d'accéder à sa bibliothèque de jeux PC, ainsi que le Steam Controller, une manette construite pour être la meilleure alternative au clavier et à la souris, chers aux puristes du jeu sur ordinateur.

Valve laisse donc les constructeurs d'ordinateurs proposer différents modèles de consoles utilisant SteamOS et leurs manettes. De la sorte, dans les magasins, on retrouvera un modèle de Playstation, un modèle de Xbox et toute une gamme de Steam Machines de puissances et prix variés. Elles permettront d'accéder aux milliers de jeux du catalogue Steam en haute définition sur la télé du salon, et cela dès novembre.

Steam Link

Steam Link © DR

À cela s'ajoute la nouvelle technologie Steam Link. Le gamer possesseur d'un ordinateur digne d'une Formule 1, n'a pas forcément envie de débourser plusieurs centaines d'euros pour jouer aux mêmes jeux sur la télévision. Steam Link fonctionne sur le même principe que le Google Chromecast: un boitier relié à Internet et à la télévision et permet de streamer les jeux de l'ordinateur à cette même télévision et y jouer avec les fameuses manettes. Tout ça pour une cinquantaine d'euros, dès novembre aussi.

Pour terminer, Valve a aussi un oeil (ou plutôt les deux yeux) sur le futur. Après l'Oculus Rift et le projet Morpheus de Sony, Valve se lance aussi dans la réalité virtuelle en partenariat avec le fabriquant de smartphones HTC. Leur casque, le HTC Vive, sera disponible pour le développeur au printemps et proposera les premiers jeux SteamVR, en réalité virtuelle.

>> À lire également: Xbox One et PS4, dernières consoles de salon?

Nos partenaires