Triste cire

15/11/17 à 21:00 - Mise à jour à 09:11
Du Le Vif Focus du 17/11/17

Avec sa nouvelle série Nocturnes, Philippe Cognée nous gratifie d'une véritable leçon de peinture le temps d'un retour vers l'intérieur. Le monde à peu près.

Nantes est sa ville. Il y est né en 1957, y vit et y travaille. Il y aime sans doute, mais de cela aucune notice biographique ne se fera l'écho. Philippe Cognée fait valoir l'un de ces parcours académiques: lauréat de la Villa Médicis en 1990, candidat au Prix Marcel Duchamp en 2004, professeur à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris jusqu'en 2015. Un parcours sans histoire? Peut-être. Quoi qu'il en soit, on devine un peintre désireux de s'effacer derrière ses tableaux. Depuis une vingtaine d'années, la grande affaire de Cognée, c'est le banal, ces images de tous les jours qui refusent de se donner en spectacle -autoroutes, maisons de ba...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires