Sueur et tremblements

07/06/17 à 14:34 - Mise à jour à 14:33
Du LeVif Focus du 09/06/17

Lundi 29 mai, aux environs de 21 heures. Silhouette légèrement râblée dissimulée sous un veston noir, Brannon Cho s'installe au centre de l'estrade en bois clair, à portée de baguette du chef d'orchestre Stéphane Denève. La détermination se lit sur le visage du jeune candidat américain de 22 ans qui n'est pas arrivé jusqu'ici, dans cette finale de la Champions League du violoncelle, pour faire de la figuration. On devine le tempérament du puncheur, l'esprit de combativité du boxeur qui termine les combats avant le dernier round. Son instrument a intérêt à avoir les reins solides, se dit-on au moment où il attaque l'imposé onduleux du Japonais Toshio Hosokawa.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos