Shadow Stories

09/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 09:26
Du Le Vif Focus du 10/05/18

Le titre de l'exposition promet une dose de noirceur... Nulle déception: c'est comme si une aile sombre planait au-dessus du travail de la Britannique Beth Carter (1968). Il y a du théâtre déglingué, de la ritournelle dissonante, voire du Broken Carnival, selon l'intitulé d'une pièce de Shadow Stories, dans le bestiaire hybride de cette sculptrice dont le talent manifeste s'accommode de tous les formats. Pour cerner son approche, la...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires