Lendemains de veille

04/07/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:43
Du Le Vif Focus du 05/07/18

Un an à peine après Humanz et son casting pléthorique, Gorillaz est déjà de retour. À la fête débridée a succédé une certaine mélancolie, qui lui va bien.

En 2017, le retour de Gorillaz arrivait à point. Sept ans après Plastic Beach, Damon Albarn et Jamie Hewlett relançaient leur cartoon band, au moment où l'on en avait peut-être le plus besoin. Idéal pop mâtiné de situationnisme, faisant autant le spectacle qu'il ne dénonce ses artifices, Gorillaz a toujours glissé un sous-texte politique derrière ses personnages virtuels. Comment Murdoc, Russel, 2-D et Noodle allaient-ils cette fois digérer et recracher le chaos du moment?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires