Léa Mysius

31/05/17 à 16:34 - Mise à jour à 16:34
Du Le Vif Focus du 02/06/17

Avec Léonor Serraille, Caméra d'or pour Jeune femme, elle est l'une des belles révélations françaises de cette 70e édition.

À 28 printemps à peine, elle a co-signé le scénario des Fantômes d'Ismaël d'Arnaud Desplechin qui a fait l'ouverture de Cannes, présenté son premier long, Ava, à la Semaine de la Critique et s'apprête à écrire le prochain film d'André Téchiné. Excusez du peu. Il y a moins de trois ans, Léa Mysius était encore sur les bancs de La Fémis, école nationale supérieure des métiers de l'image et du son à Paris, orientation scénario. Sur la Croisette cette année, son nom était déjà pourtant sur toutes les lèvres, comme un sésame qu'on s'échangerait de files en files, de salles en salles, pour augurer de quoi ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires