ENTRE CIEL ET TERRE

23/08/17 à 13:29 - Mise à jour à 13:27
Du LeVif Focus du 25/08/17

Dans les dunes de Wissant sublimées par une photo solaire, Jeanne d'Arc, huit ans, s'appelle encore Jeannette, prie, chante, danse, fait la roue ou le grand écart façon JCVD et headbangue comme un ivrogne dans la fosse du Graspop. Bienvenue dans le nouveau film de l'impavide tête chercheuse Bruno Dumont, où le réalisateur de La Vie de Jésus, de Ma Loute et du P'tit Quinquin pousse joyeusement les curseurs dans le rouge en un geste de cinéma tellement gonflé qu'il fait la nique à toutes les conventions. "Le naturalisme de mes premiers films ne m'intéresse plus, sourit Dumont alors qu'on le retrouve en mai dernier au lendemain de la projection cannoise de cet ovni produit par Arte et donc aujourd'hui directement diffusé dans la lucarne. J'ai totalement décollé. Et en même temps, le surnaturel est dans le naturel. Il est juste à côté. Donc j'ai besoin du naturel. J'ai besoin d'acteurs non professionnels, j'ai besoin du son direct, j'ai besoin de la nature... Mais je m'en vais très vite, je décroche très vite. Le naturel ne m'intéresse pas très longtemps. Je cherche à faire monter les choses. J'aime faire bouillir la marmite...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires