Tom Wolfe - Bloody Miami

23/05/13 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

ROMAN | A 82 ans, Tom Wolfe n'entend pas se reposer sur ses lauriers.

Tom Wolfe - Bloody Miami
Tom Wolfe - Bloody Miami

© DR

Fidèle à l'esprit de ce "nouveau journalisme" qu'il a contribué, avec Hunter S. Thompson et Joan Didion, à inscrire sur la carte de la littérature contemporaine, le plus dandy des romanciers en activité s'est longuement immergé dans le microcosme dont il souhaitait cette fois-ci dépeindre, toujours à mi-chemin du documentaire et de la fiction, les vertus et surtout les vices. Après avoir dévoilé les moeurs pour le moins dépravées des campus américains dans l'éclatant Moi, Charlotte Simmons, l'héritier en descriptions de Zola nous plonge dans le chaudron urbain de Miami, ville-monde dont le visage métissé en fait une sorte de laboratoire de l'Amérique de demain.

Témoin plutôt que procureur, Wolfe ne juge pas ce millefeuille démographique où cohabitent non sans peine Wasp "de souche" et nouveaux venus, Cubains en tête. Il se contente d'en décrire, sans oeillères et sans tabous, les contradictions, les tensions, les dérives, et ce à travers les trajectoires singulières de personnages (rédacteur en chef du quotidien local, psy spécialiste des addictions au porno, milliardaire russe...) que le hasard ou la nécessité a placés sur la ligne de friction des plaques tectoniques sociales et culturelles qui composent cette tour de Babel. Le moindre de leur geste peut du coup provoquer un séisme. Comme quand Nestor, flic latino irréprochable, se met à dos sa communauté parce qu'il a coffré un clandestin cubain sous les yeux des caméras. Toujours aussi en verve, l'auteur signe une fresque monumentale sur la mondialisation, mais qui finit par ployer sous son propre poids. La faute à une surcharge narrative pondérale et à une traduction par moments laborieuse. Un livre aussi flamboyant qu'éreintant.

BLOODY MIAMI, DE TOM WOLFE, ÉDITIONS ROBERT LAFFONT, TRADUIT DE L'ANGLAIS (USA) PAR ODILE DEMANGE, 610 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires