Tintin a surtout souffert des traumatismes et pas de maladies du voyageur

19/05/15 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Belga

Des médecins passionnés des aventures de Tintin ont analysé les différents problèmes de santé qui ont touché le petit reporter belge durant ses 23 aventures.

Tintin a surtout souffert des traumatismes et pas de maladies du voyageur

© Belga

L'étude réalisée dans les règles de l'art et intitulée "Tintin's travel traumas: Health issues affecting the intrepid globetrotter" s'est penchée sur la résistance du reporter à la houppette. En près de 50 ans d'aventures (1930-1976), Tintin aura subi 244 problèmes de santé dont une majorité de traumatismes (191).

"Les qualités presque surhumaines de Tintin font de lui un personnage de fiction très résistant aux traumatismes. Mais, il semble très vulnérable aux problèmes affectant ses compagnons de voyage et notamment Milou son fidèle compagnon", soulignent les chercheurs qui proviennent notamment de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, de Cochin et encore de l'Emory University (Atlanta).

Les chercheurs ont par ailleurs remarqué que Tintin ne souffrait pas de maladies liées aux voyages alors qu'il n'était quasiment jamais en Belgique. Le reporter belge semble donc immunisé face à la malaria ou plus communément la "tourista".

Pour les traumatismes, les chercheurs ont recensé une majorité de traumatismes crâniens (62%). Si Tintin avait été vivant, les conséquences de ces traumatismes crâniens auraient pu conduire à des pathologies dégénératives.

Les problèmes non traumatiques les plus fréquents chez Tintin sont des troubles du sommeil (15,1%), de l'angoisse (13%) et des intoxications au gaz ou chloroforme (13%). Tintin subit aussi 46 pertes de connaissance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires