Songe et mensonge

07/05/10 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Quand on ne le connaît pas, il est impossible de définir Boulet autrement que par le qualificatif de sale gosse. Depuis quelques années déjà, bien planqué derrière l'écran de son ordinateur, le dessinateur s'amuse à magnifier (ou ridiculiser, selon l'humeur) son quotidien.

Songe et mensonge

© Boulet

De Boulet, Éditions Delcourt.

Redoutable observateur de nos petites manies, il jongle avec la guimauve et le vitriol pour nous assener, de quelques crobars bien sentis, l'une ou l'autre vérité sur nos nombreux travers. Mais pas à la manière d'un moralisateur bégueule. Histoire de nous impliquer, il s'appuie sur ses défauts et ses lacunes pour bien nous faire sentir que, finalement, nous sommes tous les mêmes.

Hilarantes, ses chroniques tapent aussi bien sur les minots qui font la file pour lui soutirer une dédicace que sur ses connaissances qui l'assomment en racontant leurs rêves. Raconteur d'histoires talentueux, Boulet est surtout un formidable dessinateur capable, à l'instar de Gotlib ou de Franquin, de croquer une émotion en deux coups de crayon.

Quatrième volume de la série Notes, Songe et mensonge regroupe les posts parus sur son site entre 2007 et 2008. Pour rappel, il est toujours possible de suivre quotidiennement les aventures de Boulet sur www.bouletcorp.com

V.G.

En savoir plus sur:

Nos partenaires