Hunger Games: réédition du livre qui a inspiré le film

03/04/12 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Hunger Games, le film réalisé par Gary Ross, a fait le 21 mars une sortie fracassante sur les écrans de cinéma du monde entier. Ce qui relance le succès du livre original, Hunger Games, de Suzanne Collins, paru en français chez Pocket Jeunesse.

Hunger Games: réédition du livre qui a inspiré le film

© DR

Alors que la série fleuve Harry Potter s'est définitivement achevée et que celle de Twilight touche prochainement à sa fin, le cinéma avait besoin d'un nouvel étendard en termes d'adaptation d'un roman à succès destiné aux adolescents. Véritable phénomène d'édition, Hunger Games va maintenant être réédité aux Etats-Unis vu le succès faramineux du film et la forte demande qui le suit. La maison d'édition américaine, Scholastic, a cependant tenté un coup marketing inédit pour booster ses ventes qui n'en avaient à priori pas besoin. Un nouvel habillage de couverture et un accès au rayon littérature adulte. Tous les lecteurs, quel que soit leur âge, s'accordent en effet pour dire que le livre de Suzanne Collins irradie de violence et que la psychologie de ses personnages est d'une richesse difficilement adaptable au cinéma. Mais l'histoire racontée par Suzanne Collins, outre le fait qu'elle aborde les thèmes chers aux adolescents que sont la révolte et l'injustice, n'est pas une histoire réservée à ce seul public que sont les 12-25 ans. D'où l'intérêt de la démarche de l'éditeur américain d'adapter son packaging à un public de trentenaire et au-delà. L'éditeur français Pocket Jeunesse devrait s'inspirer de cette démarche, alors qu'il va bientôt devoir recomposer ses stocks face à l'afflux de la demande.

Hunger Games raconte l'histoire d'un territoire composé de 12 districts, Panem, formé sur les ruines de la civilisation américaine vaincue par ses propres démons. Le gouvernement fait payer cher chaque année à la population les révoltes du temps jadis. Comment? En organisant les Hunger Games qui obligent 24 adolescents à se battre à mort dans une arène où ils sont filmés pour un show retransmis dans tout le pays. Chaque district tire au sort ses deux candidats, un garçon et une fille et les envoie dans la gueule du loup. Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) est de ceux-là, volontaire par défaut pour les empêcher d'y envoyer sa plus jeune soeur. Elle va devoir se battre pour rester en vie, dans un jeu où il n'y a qu'un seul gagnant et dont la survie est la seule récompense.

Le film a réalisé un record le premier week-end de sa sortie américaine, en devenant le troisième meilleur démarrage au box-office de tous les temps, derrière Harry Potter et les Reliques de la Mort, deuxième partie et Batman the Dark Knight. Le tout avec 155 millions de dollars récoltés en trois jours.

Marianne Delaforge (stg)

Nos partenaires