Des salopes et des anges

13/10/11 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Au moment où la France s'apprête à fêter les 40 ans de la dépénalisation de l'avortement, Florence Cestac revient sur le quotidien des femmes à l'époque où l'interruption volontaire de grossesse était encore considérée comme un délit.

DES SALOPES ET DES ANGES DE FLORENCE CESTAC, ÉDITIONS DARGAUD. ****

Des salopes et des anges

Au moment où la France s'apprête à fêter les 40 ans de la dépénalisation de l'avortement, Florence Cestac revient sur le quotidien des femmes à l'époque où l'interruption volontaire de grossesse était encore considérée comme un délit. Dans le Paris du début des années 70, on accompagne 3 femmes qui ont décidé de se rendre à Londres pour interrompre une grossesse qu'elles n'ont pas désirée. Si leurs raisons sont différentes, l'angoisse, la peur et le remords sont, eux, identiques. Un récit tout en finesse étayé par un dessin faussement bonhomme, seul capable d'alléger la gravité du propos.

V.G.

Nos partenaires