Critique BD : Une chance sur un million

16/03/10 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Tout baigne pour Miguel. Sa compagne Cristina vient d'accoucher d'une petite fille joliment prénommée Laia.

Critique BD : Une chance sur un million

© Dargaud

De Cristina Duran et Miguel Giner Bou , Éditions Dargaud .

Après une nuit de repos à la maison, c'est le coeur léger qu'il retourne à la maternité pour prendre des nouvelles des 2 femmes de sa vie.

Sauf que Laia n'est plus dans son berceau et que Cris affiche une drôle de tête. Prise de violentes convulsions, la petite fille a subi des lésions au cerveau qui vont la laisser gravement handicapée. Pour les 2 parents, le monde vient de s'effondrer. Une chance sur un million , c'est l'histoire vraie des 3 premières années de Laia.

Un réapprentissage de l'existence, pour ce couple de dessinateurs espagnols, fait de hauts et de bas, de nombreuses chutes dans le néant et la certitude finale que " rien n'est perdu si l'on a le courage de proclamer que tout est perdu et qu'il faut repartir à zéro ".

V.G.

En savoir plus sur:

Nos partenaires