Chronique BD: Platon La Gaffe

05/12/13 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Focus Vif

Avec Jean-Philippe Dieu à la Direction générale, Frédéric Nietzsche en Directeur des Ressources humaines et Nicolas Machiavel comme Conseiller de direction, la COGITOP, Société à Rationalité Limitée, est une entreprise qui monte.

Chronique BD: Platon La Gaffe

© Dargaud

Pas pour rien que Kevin Platon décide d'y postuler pour une place de stagiaire. Jean-Claude Socrate, son maître de stage, est chargé de le familiariser avec les rouages de cette entreprise qui ne compte que des philosophes comme employés. Une occasion de se moquer de ces penseurs sans jamais s'éloigner de leurs idées. C'est elles, en effet, qui permettent de mettre facilement en évidence l'implacable amoralité du monde de l'entreprise qui évolue "par-delà le bien et le mal".

Chronique BD: Platon La Gaffe

© Dargaud

Entre érudition et blagues de potache (BHL est le coursier de l'entreprise), l'album met en évidence le potentiel d'aliénation de la vie en entreprise. Une critique visuelle agrémentée de nombreux textes où l'humour tient lieu de thérapie. Même chez les Grecs anciens le travail n'avait pas bonne presse. On le voyait surtout comme une agitation assez vaine, comparé à la noble activité du sage contemplatif. Des siècles plus tard, le constat n'a pas changé, mais l'on s'épuise toujours plus à la tâche. Preuve des limites de la philosophie dans l'univers du travail?

  • DE JUL ET CHARLES PÉPIN, ÉDITIONS DARGAUD, 92 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires