Chronique BD: La Lionne (tome 2)

19/12/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Focus Vif

HISTOIRE | Citoyens de Rome! Alors que la peste a encore fait des ravages cette nuit, la courtisane Léa dite la Lionne s'est enfuie de prison.

Chronique BD: La Lionne (tome 2)

Elle a empoisonné le consul Publius Afranius à qui elle était louée pour une année. Accompagnée dans sa sanguinolente cavale par Samuel le juif, elle entraîne dans son sillage Catulle le poète, Rufus le grec et Aulus seigneur de l'Aventin, tous tombés dans ses rets maléfiques, tous amoureux fous, tous prêts à tout pour la posséder. Méfiez-vous, citoyens de Rome, gardez-vous bien de la rencontrer. Elle ensorcelle de sa beauté tous ceux qui la touchent et ne laisse sur le bord du chemin que désolation, déchirure et mort. A moins qu'elle ne concentre toutes les frustrations des hommes et la jalousie des femmes face à sa puissance ou qu'elle ne personnifie les craintes de la cité menacée par la peste.

Chronique BD: La Lionne (tome 2)

© DR

Ce périple est conté par le dramaturge Sol Hess. Isabelle Merlet colore les étranges et belles images tracées sur tablette par Laureline Mattiussi, grande rapporteuse de hauts faits vécus par des héroïnes fortes et atypiques. Mais n'ayez crainte, citoyens, l'Empereur Auguste vous aime et vous protège. Ave!

  • DE L. MATTIUSSI, S. HESS ET I. MERLET, ÉDITIONS GLÉNAT, 64 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires