Chronique BD: Fabcaro - Carnet du Pérou

21/11/13 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Focus Vif

HUMOUR | Aaah la beauté du voyage, et de ses carnets dessinés qui pollu... qui pullulent depuis quelques années dans les rayons BD.

Chronique BD: Fabcaro - Carnet du Pérou

"Retrouver le plaisir du dessin d'après nature", renouer "avec des moments solennels, très émouvants". Les visages des paysans "qui rayonnent", les enfants toujours en nombre, ce vieil homme si sage, "ces quartiers populaires où tout se passe dans la rue..." Fabcaro, qui "en prend plein les sens", parcourt ainsi, émerveillé, les rues de Lima et de Cuzco, multiplie les portraits et les croquis, immortalise le Machu Picchu... et tout ce qu'il a trouvé sur Google en tapant "Trucs sur le Pérou". Parce que non, Fabcaro, originaire de Montpellier, n'a jamais foutu un pied en Amérique du Sud -il peut à peine monter dans un bus sans le retapisser. Mais le carnet de voyage, l'émotion et le dessin pur, c'est pile-poil ce qu'il faut à un auteur de BD qui passe les 40 ans pour tourner le dos (ho ho) à ses névroses autocentrées et ce goût maladif du gag con. Et se refaire ainsi une virginité éditoriale, loin de ce ghetto artistique qu'est en BD l'humour générationnel et volontiers crétin... Fabcaro tiendra trois pages, avant de se gourer, de mettre des chapeaux mexicains à ses péruviens, et de partir en sucette: le voisin de bus a la tête de Julio Iglesias, les autochtones chantonnent du Joy Division, notre routard s'extasie devant Juan Hendrije "qui joue de la flûte de Pan derrière la tête avant d'y mettre le feu"... et finit vite par multiplier mises en abîme, récits dans le récit, clins d'oeil des copains et, surtout, gags à pisser. Ses amis de 6 Pieds ou de Mauvais Esprit ont bien raison de le répéter partout: ce Carnet-là est vraiment le plus drôle de l'année.

  • DE FABCARO, ÉDITIONS 6 PIEDS SOUS TERRE, 92 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires