Bimbos vs. chatons tueurs

26/05/11 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

SÉRIE B | Le plaisir pur de la série B en 140 pages dessinées. Après un Drague-Misères issu de son blog et publié chez Delcourt, Thomas Mathieu s'offre une récréation pêchue avec ces chats enragés et ces filles plantureuses.

Bimbos vs. chatons tueurs

© Manolosanctis

SÉRIE B | Le plaisir pur de la série B en 140 pages dessinées. Après un Drague-Misères issu de son blog et publié chez Delcourt, Thomas Mathieu s'offre une récréation pêchue avec ces chats enragés et ces filles plantureuses. Côté influences, le Parisien d'origine a convoqué, pour la partie "bimbos", les films d'exploitation des années 70, les productions Troma "et l'actrice totalement improbable qui joue la méchante sorcière et la gentille princesse de Deathstalker II". Pour les chatons, ce serait plutôt Les Oiseaux d'Hitchcock en version féline. Et pour le "versus", la litanie de crossovers qui nous a notamment offert Alien vs Predator. Le résultat? Un album jouissif, résolument léger, pas sérieux pour un sou mais s'offrant quelques belles ambiances. Une comédie horrifique, avec des pages en couleurs acidulées interrompues par de longs et très beaux passages dans l'obscurité. Sans oublier le côté sexy, initié notamment par des combats féminins dont les vêtements ne sortent pas indemnes. Toutes les promesses du titre sont donc tenues, jusqu'au final gore à souhait. Et la promesse d'un Bimbos vs Dauphins mangeurs de chair humaine en page finale?

V.D.

BIMBOS VERSUS CHATONS TUEURS DE THOMAS MATHIEU, ÉDITIONS MANOLOSANCTIS. ***

Nos partenaires