Tron : Une suite et Daft Punk? Oui, mais aussi des bédés, des jeux et 2 séries télé...

08/11/10 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Où Tron fait sa Matrix niveau " produits dérivés ", LCD Soundsytem sort un album digital, Brian Eno rigole et les trailers nous mentent encore et toujours

Tron : Une suite et Daft Punk? Oui, mais aussi des bédés, des jeux et 2 séries télé...

Au début fut Tron, 1982 : un film et quelques bornes d'arcade au design plutôt primitif. 28 ans plus tard -décembre pour les Etats-Unis, janvier pour nous- ce sera au tour de Tron Legacy : un film, une BO sur-buzzée de Daft Punk et tout un tas de produits dérivés, dont évidemment des jeux et aussi une bédé de chez la Marvel sous forme de préquel (Tron The Betrayal). Ensuite, Disney XD diffusera à l'automne 2011 ce qu'ils appellent une " micro-série ", avec toujours l'univers de Tron pour décor. Et puis, pour 2012, ils ont aussi pensé à une vraie de vraie série animée de prestige, Tron Uprising, avec les voix d'Elijah Wood, Mandy Moore et Paul Reubens. Ils appellent ça explorer un univers, on appelle ça user un filon...

http://nymag.com/daily/entertainment/2010/11/tron_legacy_has_already_inspir.html

Fans de LCD Soundsystem adeptes de la pêche au gros, gardez-vous tout de même un morceau de bande passante pour demain, mardi 9 novembre. C'est en effet dans un peu moins de 24 heures que The London Sessions sera disponible, uniquement en version digitale. Késako, The London Sessions ? C'est un album inédit, enregistré sur le principe des légendaires Peel Sessions, soit live mais en studio et en une journée chrono. Il est composé de gros classiques du groupe joués dans des versions sensiblement différentes de celles désormais entrées dans l'inconscient collectif... ou presque. Par ailleurs, Carl Craig a annoncé la sortie imminente de Throw, reprise de LCD Soundsystem de son classique dancefloor (sous le nom Paperclip People). Bref, pour un groupe ayant annoncé son arrêt définitif prochain, ça bouge toujours pas mal...

http://www.dummymag.com/news/2010/11/05/lcd-soundsystem-to-release-special-sessions-album-recorded-in-london-unveil-pow-pow-video/

Alors que son album chez Warp déroute (ambient classique + kraut rock bruitiste = drôle de tambouille), Brian Eno fait le buzz sur le net suite à la mise en ligne d'une vidéo où on le voit interviewé par un certain Dick Flash, de Pork Magazine. Complètement couillon avec ses questions à rallonge (toute ressemblance...) exaspérant le maestro, il est bien sûr évident que ce Dick Flash n'est autre que... Brian Eno lui-même, affublé d'une perruque et de lunettes. De consternant, cela en devient alors hilarant! D'où le buzz...

http://www.youtube.com/watch?v=kwFry159gZw

On s'en plaint régulièrement au Weboscope : les trailers n'annoncent pas toujours la réelle teneur des films qu'ils sont pourtant sensés promouvoir. La preuve par 10 ici, où ont été compilées une poignée de bandes annonces connues pour vraiment donner une fausse idée du film. Ainsi, Lost in Translation devient une petite comédie mordante et un peu raciste avec Bill Murray. The Ice Storm, un petit drame social sans conséquence (l'un des protagonistes meurt de façon atroce et une bonne partie du film conte le deuil qui suit). Sweeney Todd, un thriller gothique plutôt qu'une comédie musicale. Et In Bruges, un polar second degré à la Guy Ritchie plutôt qu'une comédie existentialiste hantée par la peur de la mort. Cela dit, trompé par un article américain, on a bien avancé que Red était un film gore alors que c'est finalement une comédie très planplan... Journalistes, marketing, même combat : celui des nases communiquants!

http://www.modernman.com/10-incredibly-misleading-movie-trailers/

Serge Coosemans

Nos partenaires