Pascal Nègre: ne lisez pas son livre, Gonzai vous l'a résumé!

10/12/10 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Où The Day est un énième film apocalyptique, Pascal Nègre se lit sans contrefaçon, les chansons de Noël se téléchargent à la pelle, et Jonathan Richman a sorti un nouveau disque.

Pascal Nègre: ne lisez pas son livre, Gonzai vous l'a résumé!

© DR

Des survivants, des flingues, des haches, des maisons abandonnées et un monde à priori désert, sauf que... Des mecs barbus, des filles avec des cicatrices et une musique un peu indie rock, très émotive. Et puis, la violence. Toute ressemblance avec 28 Days/Weeks Later, The Walking Dead et autres films de zombies n'est certainement pas fortuite. Cela s'appelle The Day, c'est prévu pour 2011, ça prend le soin de ne jamais montrer les assaillants afin de lever le buzz et cela se présente tout simplement comme un film racontant "24 heures dans la vie post-apocalyptique de survivants confinés dans une maison isolée et attaqués..." Par quoi? Par qui? A votre avis...

http://ictv-tf-ec.indieclicktv.com/player/embed/97b1fda2ca43d6c29eaf63ed1ec347c6/82701f87cd61851d6d7

---

Il y a un mois, Pascal Nègre, pour beaucoup emblème parfait de tout ce qui dysfonctionne dans l'industrie musicale, a sorti sa biographie, intitulée Sans Contrefaçon. Le patron d'Universal France y livre sa vision du business, dont fait partie la guerre totale contre le téléchargement illégal. Gonzai s'est attaqué à décortiquer le bouquin, repérant quelques couillonnades ramenardes (Bashung, mon pote!) mais y reconnaissant aussi une certaine pertinence quand il s'agit d'expliquer certains problèmes objectivement et concrètement rencontrés ces dernières années par la vente de disques. Parmi ces bonnes pages, la "théorie du restaurant vietnamien", voulant que devant une offre abondante, le consommateur lambda en restera toujours aux rouleaux de printemps. Bonne synthèse, résumé parfait, merci Gonzai, on n'a plus besoin de lire Nègre, maintenant!

http://gonzai.com/pascal-negre-sans-contrefacon-je-suis-un-patron

---

Si vous suiviez déjà Le Weboscope l'an dernier, vous vous souvenez certainement de notre sélection de 25 chansons de Noël déviantes en guise de cadeau d'Avent, featuring le White Christmas de Chewbacca ou Lindstrom reprenant Little Drummer Boy en épopée nu-disco de 40 minutes, entre autres fantaisies à guirlandes qui foutent les boules. Pas de ça ici cette année, ILS ont gagné, on accepte la défaite. ILS? Oui, ILS: Wham, Mariah Carey, Elvis Presley, Bing Crosby et autres mégastars dont les chansons de saison sont désormais officiellement les plus téléchargées dans 38 pays (et les plus vendues sur support physique, aussi!). La théorie du restaurant vietnamien, qu'on vous dit...

http://musique.fluctuat.net/blog/46781-les-chansons-de-noel-les-plus-telechargees-de-tous-les-temps.html

---

Pas loin de 40 ans que Jonathan Richman chante ses chansons d'imbécile heureux perdu dans un bar de lesbiennes, attendant le marchand de glace, se faisant traiter de trou-de-cul (ce qui n'est jamais arrivé à Pablo Picasso) ou dansant le reggae égyptien. Dans l'indifférence générale, il a sorti en septembre dernier un énième album, dont même ses fans les plus pointilleux (dont nous sommes) n'avaient pas entendu parler. Voilà qui est réparé: hey, les gens, Jonathan a sorti un nouveau disque!!! Pourvu que ça dure, comme disait l'autre...

http://www.soundfixrecords.com/products/jonathan-richman-o-moon-queen-of-night-on-earth

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires