Morrissey et l'ultime "Rick Roll"

08/03/13 à 09:43 - Mise à jour à 09:43

Où ça chauffe pour Orson Scott Card, Morrissey "rick rolle", dans un monde parallèle Breaking Bad est une série familiale de 1995, Mark Ruffalo a mieux à faire que jouer au docteur Banner, et Peter von Poehl sort un magnifique troisième album.

Morrissey et l'ultime "Rick Roll"

© DR

Chez DC Comics, on assiste en ce moment à du rififi digne d'un symposium UMP. Pressenti pour mettre en images une nouvelle série avec Superman pour héros, le dessinateur Chris Sprouse vient en effet de démissionner du projet, histoire de se démarquer d'une affaire déjà très critiquée du fait qu'elle a été écrite par Orson Scott Card. Ce dernier est certes un auteur de science-fiction très estimable, bien introduit dans le monde des comics après avoir déjà travaillé sur Iron Man pour Marvel, mais Card est surtout publiquement violemment opposé au mariage gay. L'une de ses dernières sorties médiatiques sur le sujet invitait d'ailleurs la "population à se soulever et à renverser tout gouvernement" qui imposerait ce genre d'union civile. Depuis, les associations LGBT veulent sa peau médiatique et font pression sur tous les projets auxquels il est associé. Parmi lesquels aussi l'adaptation ciné avec Harrison Ford de La stratégie Ender, récit de guerre galactique contre des insectes intelligents.

http://www.guardian.co.uk/culture/2013/mar/05/superman-dccomics-chris-sprouse-orson-scott-card

---

Morrissey ressort ces jours-ci The Last of the Famous International Playboys, son single de 1989. Il avait dans l'idée d'illustrer la pochette d'une photo le représentant en compagnie de David Bowie mais ce dernier, pour une mystérieuse raison légale, a refusé. Ces dernières années assez largué et pathétique, le Moz a réagi avec un humour à faire tomber tous les Internets. Il a remplacé Bowie par... Rick Astley, cliché pris dans les coulisses de Top of the Pops, fin des années 80. En langage du Web, on appelle cela le "rick roll" et c'est largement assez pour faire un gros buzz, d'autant que celui-ci est carrément ultime. Accessoirement, c'est tout de même aussi l'une de ses meilleures chansons en solo!

http://dangerousminds.net/comments/everyone_stop_what_youre_doing_right_now_morrissey_just_rick_rolled_us

---

Et si Breaking Bad avait été une série comique et familiale tournée au milieu des années 90 plutôt que le puissant drame pop contemporain? Un recut habile nous donne une idée du générique de ce show d'un monde parallèle.

---

Alors que quasi l'entièreté des médias consacrés au cinéma ne cherchent qu'à savoir si Mark Ruffalo aura son Hulk à lui tout seul sans devoir attendre le retour des Avengers en 2015, l'acteur est embarqué dans un projet bien plus excitant, celui de l'adaptation de Normal Heart, la pièce de Larry Kramer, pour HBO. Réalisée par Ryan Murphy (Glee...) et avec Julia Roberts en renfort caisse, l'histoire est celle de l'impuissance des médecins américains au début de l'épidémie de SIDA, au début des années 80. Touchant, révoltant et adulte. Ce qui nous change des buildings qui explosent et des super-héros en tutus.

http://www.hollywoodreporter.com/live-feed/official-ryan-murphys-normal-heart-408707

---

Peter von Poehl, Suédois basé à Paris, s'est fait connaître en tant que lieutenant de Bertrand Burgalat au temps le plus glorieux du label Tricatel, avant de se lancer en 2006 dans une carrière solo de pop sentimentale, ouvragée et souvent très touchante. Nouvel album en écoute intégrale chez Next, entre ballades à crever le coeur et profiteroles quasi prog rock.

http://next.liberation.fr/musique/2013/03/04/le-nouvel-album-de-peter-von-poehl-en-exclu-sur-next_885118

Nos partenaires