Les séries mythiques revues et corrigées (4/7): Hélène et les gars cons

01/08/11 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Cette semaine, quelqu'un d'autre s'est chargé d'imaginer la version contemporaine d'une série mythique. Hélène et les garçons est devenue Les Mystères de l'amour.

Les séries mythiques revues et corrigées (4/7): Hélène et les gars cons

© DR

Cette série d'été est destinée à imaginer ce que seraient devenues quelques séries mythiques de l'âge de bronze de la télévision si elles avaient vu le jour en 2011. Parmi les feuilletons dont nous souhaitions inventer le script 2.0, il y avait Hélène et les garçons et ses multiples spin-off, de Premiers baisers au Miracle de l'amour en passant par Les Vacances de l'amour.

On voyait les étudiants AB Productions non pas vivre en chambre communautaire comme c'était le cas dans les 90's, mais rester chez leurs parents, en bons Tanguy du XXIe siècle. Devoir faire le mur à 25 ans, téléphoner à leurs amoureux en cachette après avoir été bordés par papa et maman, mais se coker le pif en boîte de nuit, sécher les cours et dodeliner de la tête sur l'électro lounge que bidouille José dans les dépendances de la propriété familiale.

On imaginait d'ici la cocasserie de cette nouvelle mouture de la sitcom à Hélène Rollès. On en riait déjà.

Sauf que Jean-Luc Azoulay, ex-AB, nous a coupé l'herbe sous le pied. Il produit en effet depuis quelques mois une version contemporaine de la fameuse série qui a bercé nos années d'acné inflammatoire.

Etre et avoir été

Les Mystères de l'amour, c'est son nom, sévit dans une relative confidentialité sur la chaîne franco-monégasque TMC. Alors là, on s'insurge, on tonne, on proteste: parce que 500 000 téléspectateurs à peine devant cette perle, c'est ignorer superbement le chef-d'oeuvre de comique involontaire qu'elle représente, et que Pat Le Guen (ancien boss du Club Dorothée) a réalisé une pépite qui dépasse de loin nos espoirs les plus fous en matière de navet.

Scène d'ouverture: Nicolas, sur sa péniche (c'est un artiste, il vit en saltimbanque), faisant des photos de la flaque où il est amarré. "Salut Nico!" "Jeanne, Jeanne c'est toi?" "Tu vas bien?" "Attends, je comprends pas, là. L'accident d'avion?" "Bein j'ai survécu, tu sais bien que les filles comme moi ont la peau dure." "Pourquoi t'as pas téléphoné?" "Disons que j'étais très occupée". [...] "J'étais en prison."

On n'invente rien. Les personnages de notre enfance, devenus ventripotents, sont donc plongés dans un quotidien difficile, avec des considérations de grandes personnes. Ainsi, Cri-cri d'amour, qu'on appelle aujourd'hui respectueusement Christian, galère dans la musique en étant criblé de dettes, vit aux crochets de sa copine, et est tourmenté par le démon de l'alcool.

Béné est mère célibataire. Et Hélène a tout bonnement disparu de la surface de la terre. Reste José, plus pauvre en cheveux, mais encore riche de techniques de drague.

A côté des héros, il y a ces scènes de poursuites, de cascades et d'agressions raides comme des playmobils. La typo du générique digne des années 80. Une mise en scène relevant de la cécité.

Un délire cheap extrême, comme la télé n'en avait plus donné depuis longtemps, un parti pris radical à côté duquel Sous le soleil passe pour une production HBO.

Voilà ce qui rend cette série absolument fascinante, comme un accident de la route devant lequel on ne peut s'empêcher de ralentir pour regarder.

À découvrir sur Dailymotion (le premier épisode ci-dessous), où une personne bien intentionnée a décidé de poster quelques épisodes, pour que le monde sache qu'on peut à la fois être et avoir été. Dramatique, s'entend.

Myriam Leroy

Les Mysteres De L'Amour - L'Impossible Retour...par Get-Me-Bodied_Tv

Nos partenaires