Le Weboscope du mercredi 14 avril

14/04/10 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Où Cracked chicane les incohérences de blockbusters, un t-shirt nous fait hurler de rire, Gonjasufi parle et des directeurs de Levi-Strauss promettent de niquer la capitale!

Le Weboscope du mercredi 14 avril

Chicaner les incohérences dans les blockbusters, c'est toujours un plaisir et doublement encore bien quand ceux qui se chargent de la taille de costard le font avec des phrases du style : " 6 membres d'équipage, un ordinateur et un chat pour gérer le vaisseau Nostromo, c'est comme si le commandement du Titanic avait été laissé aux mains des Ramones!!! " On relève aussi avec joie la remarque très pertinente rappelant que si l'Etoile Noire est principalement une base de l'Empire abritant des troupes terrestres... elle n'est pas du tout équipée pour atterrir où que ce soit! Un procès nerd, fun, faussement couillon et réellement pertinent... comme toujours chez Cracked!

http://www.cracked.com/article_18480_6-movie-plots-made-possible-by-ridiculous-understaffing.html

Responsable du fou rire de la journée en ce qui nous concerne grâce à son t-shirt infâme détournant la pochette de l'Unknown Pleasure de Joy Division, voici le blog de Christopher, graphiste britannique développant un art mêlant bédé naïve et fuck off attitude.

http://chriswrightshandcandy.blogspot.com/

Camés, hippies, femmes de petites vertus, communistes, nègres, chômeurs, homosexuels et racaille de la presse de gauche craquent tous pour Gonjasufi en ce moment, dont l'album A Killer & A Sufi est peut-être bien la chose la plus dingue entendue depuis des années : un rasta qui fait du yoga dans sa tanière du désert produit par la crème du hip-hop d'avant-garde, c'est vrai que ce n'est pas commun. Surtout quand le disque n'est ni rap, ni folk, ni rock, ni kitsch... mais un peu tout cela à la fois, malgré tout. Sensation assurée des semaines à venir, l'homme se présentait il y a deux mois à la presse américaine, avec pour résultat des articles comme celui-ci. Pas commun non plus, Ben Laden!

http://smashcartel.com/?p=3158

Ils promettent d'organiser des soirées décoiffant la capitale, produire des films, supporter quelques groupes punk et rock. Ils promettent un magazine gratuit qui vu son nom, Fuck You Brussels, ne devrait pas non plus faire dans la dentelle. Ils sont donc plein d'enthousiasme et d'attitude MAIS... travaillent chez Levi's (les pantalons, pas la peinture) à des postes de haut niveau. Alors, véritable vocation de transformer la ville en champ de batailles trash et hilarantes ou plus simplement marketing identitaire calquant un peu trop sa comm sur celle du magazine Vice? Te le dira seul le futur, comme disait Maître Yoda.

http://www.myspace.com/fuckyoubrussels

Serge Coosemans

Nos partenaires