Le retour de The Horrors en mode Alphaville 2.0?

26/05/11 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Où Secuestrados/Kidnapped a l'air très méchant, Quentin Tarantino est un disciple plus qu'un plagieur, le retour de The Horrors n'est pas folichon, et Charlie Brooker se pose des questions sur Hollywood, LA Noire et Portal 2.

Le retour de The Horrors en mode Alphaville 2.0?

Dans le genre "film méchant", on vous faisait part il y a quelques jours de nos doutes quant à la qualification du remake des Chiens de Paille de Sam Peckinpah dans cette catégorie, production pourtant basée sur du matériel de première bourre. Pas de panique, les maniaques, on vous a trouvé un autre film pour augmenter votre taux de stress et de dégoût humain: l'Espagnol Secuestrados, déjà primé sur divers festivals en 2010 et qui sort le mois prochain aux Etats-Unis, probablement à l'international dans la foulée. Rebaptisé Kidnapped, il annonce clairement la couleur : une famille est sequestrée chez elle par des malfaiteurs et ça part sévèrement en saucisse. Attention, bande-annonce choc.

http://trailers.apple.com/trailers/independent/kidnapped/

---

Tarantino et le cinéma chinois, essentiellement hong-kongais, c'est une longue histoire d'amour et de pillage, diraient même certains critiques. Ce n'est pas l'avis des documentalistes français à la base du moyen-métrage Quentin Tarantino : Le Disciple de Hong-Kong, qui ont rencontré pas mal de réalisateurs locaux plutôt admiratifs du travail de QT. Le petit plus, selon eux : à la différence de ceux qui copient simplement et techniquement les scènes, Tarantino comprendrait carrément l'essence du cinéma de genre. La politesse asiatique à son sommet...

http://blogs.indiewire.com/shadowandact/archives/trailer_for_documentary_on_quentin_tarantinos_influences_-_tarantino_the_di/

---

The Horrors sont de retour avec un troisième album et le moins que l'on puisse dire, c'est que son premier extrait écoutable n'est pas franchement convaincant. Après le garage-rock violent du premier et le gothique lyrique de Primary Colors, il ne faudrait tout de même pas qu'ils tombent dans la soupe new-wave mid-eighties non plus, hein... Cette fois, ça fait vraiment peur !

http://www.nme.com/news/the-horrors/56875

---

Avec Portal 2 et LA Noire, le jeu vidéo offre-t-il tout ce qui manque aux blockbusters hollywoodiens du moment : en un mot comme en cent, beaucoup d'intelligence et une invitation à utiliser son cerveau plutôt que ses doigts, que cela soit pour pousser sur les boutons ou agripper le pop-corn? Charlie Brooker se posait récemment la question dans The Guardian, Slate l'a traduite et la partage.

http://www.slate.fr/lien/38531/jeux-video-hollywood

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires