Laurent Raphaël
Laurent Raphaël
Rédacteur en chef Focus
Opinion

19/06/14 à 15:00 - Mise à jour à 15:03

Focus passe en mode été: on joint l'utile à l'agréable

Parce que tout le monde n'a pas la chance de partir à Bali, parce que la saison des festivals (sélectionnés, soupesés et triés avec soin dans le numéro spécial de ce 20 juin) chasse celle des concerts, parce que deux mois c'est long, Focus reste ouvert tout l'été.

Focus passe en mode été: on joint l'utile à l'agréable

© Kamagurka

Dès la semaine prochaine, vous retrouverez un menu adapté à la météo, et ce jusqu'au 15 août inclus. Si on gardera toujours un oeil sur l'actu, avec notamment une couverture double couche -image et texte- des temps forts du calendrier musical, on ouvrira l'autre sur un bouquet de séries qui vont vous faire regretter de quitter vos pantoufles. Jugez plutôt:

  • en hors-d'oeuvre, une carte blanche à Xavier Canonne sur la nouvelle génération de photographes belges;
  • en entrée, un cadavre exquis dessiné convoquant la fine fleur de la BD indé -Hervé Bourhis ouvre le bal le 27-;
  • en plat de résistance, un feuilleton sur le féminisme d'après-guerre à travers sept portraits de chanteuses qui ont donné de la voix pour que le "deuxième sexe" fasse entendre la sienne;
  • et en dessert, une nouvelle inédite trempée dans le polar de l'écrivain américain Benjamin Whitmer, révélé en 2012 avec le très vénéneux Pike.

Sans compter les trous normands disséminés ici et là pour faciliter la digestion. A boire et à manger donc, mais sans excès. On a fait la chasse au cholestérol cérébral.

Il devrait ainsi rester une petite place pour faire le vide, débrancher la prise. L'occasion peut-être de réfléchir aux bienfaits de l'inutilité. Dans un manifeste salutaire (L'utilité de l'inutilité, Les Belles Lettres, 2013), l'Italien Nuccio Ordine nous invite à réhabiliter cette notion sacrifiée sur l'autel de la performance, du bénéfice immédiat, de l'avantage sonnant et trébuchant. Une logique utilitariste qui n'épargne plus ni le commerce (logique) ni les loisirs (déjà plus inquiétant), ni même l'enseignement et les services publics (franchement flippant). N'hésitez donc pas à garnir votre valise de ces objets en apparence accessoires -un livre, un album, un film...- mais qui peuvent vous sauver la vie!

Focus passe en mode été: on joint l'utile à l'agréable

© Illustration: Derf Backderf

Partager

Parce que la saison des festivals chasse celle des concerts, Focus reste ouvert tout l'été.

En savoir plus sur:

Nos partenaires