Myriam Leroy
Myriam Leroy
Journaliste
Opinion

23/12/11 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Cher Père Noël

Les réveillons en télévision riment toujours avec dépression. Voici notre lettre au Père Noël du service programmation.

La chronique de Myriam Leroy

On dit souvent que les fêtes sont l'occasion pour les personnes seules de se sentir encore plus seules. C'est aussi le moment où celles qui n'aiment pas la télé la détestent encore plus. Quant à la conjonction solitude + télé, elle peut mener au suicide, si si, suffit de voir ce que nos chaînes nous ont concocté pour le réveillon, c'est recta. Entre une Piretterie, et une Marc Hermanouillade, RTL et la RTBF nous farcissent de petits chanteurs prépubères, de bêtisiers du monde, d'émissions d'humour présentées par les personnes les moins drôles de la planète (Sandrine Corman en tête) et de tétonneries de danseuses de cabaret. Comme chaque année, donc.

Voici donc une liste de souhaits télévisuels adressés à nos chaînes par l'intermédiaire du Père Noël. A lire en postulant que la qualité de la programmation peut quelquefois primer sur la quantité de public massé devant le poste, et que les dirigeants de l'audiovisuel ne tremblent pas à l'idée de recevoir un peu de courrier manuscrit de personnes âgées bousculées dans leurs habitudes.

Chères entreprises audiovisuelles de 1030 Bruxelles et d'ailleurs, auriez-vous la gentillesse de proposer à vos téléspectateurs, dès l'année prochaine, un menu qui ne nous donnera pas d'aigreurs?

Pourquoi ne pas troquer les marronniers cinématographiques que vous nous ressortez inlassablement de la naphtaline contre une saga vraiment excitante et festive? Et pourquoi ne pas en programmer l'intégrale, que l'on puisse la consommer frénétiquement, entre potes, comme un marathon? Y a le choix: Le Seigneur des anneaux, Le Parrain, ou même Indiana Jones... On n'est pas obligé de tomber dans le film d'auteur sinistre si vous ne voulez pas faire fuir les familles et les plus âgés. On peut même s'amuser avec du bon cinéma le soir du réveillon, c'est promis.

Vous tenez absolument à nous programmer de l'humour? Soit. Mais alors, de grâce, épargnez-nous les maîtres des sketches à accents et des constats démagos sur l'ingouvernable Belgique, on se les cogne déjà toute l'année. Allez, chiche? Une grande émission avec tous nos comiques émergents, Alex Vizorek, Walter, James Deano (...), une clique colorée, moderne, vacharde, et qui, contrairement à ses aînés, manie une très belle plume, et pose des exigences en terme de forme.

Alors, la musique, ça c'est un vrai problème. Parce que s'il y a bien quelque chose qui donne la gueule de bois avant l'heure, c'est la variétoche (Liane Foly en étant devenue la sainte patronne), et que malheureusement, c'est la seule chose que vous retrouvez dans votre hotte. Imaginez, à la place, je sais pas, moi, la rediffusion des plus grands spectacles musicaux des 50 dernières années, in extenso. Woodstock, un vieux Glastonbury, un machin caritatif de Bob Geldof... De la star mondiale à tous les plans, histoire de rester dans l'optique paillettes, mais avec une saveur vintage, de la valeur patrimoniale et du solide bon son qu'on peut même se mettre en fond sonore quand les copains coupent la bûche.

On serait pas bien, là, à la fraîche, décontractés de la bûche?

Nos partenaires