Bons plans sorties pour le week-end

01/06/12 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Concerts, clubbing, ciné, expos, théâtre... Comme chaque vendredi, Focus fait le tri dans l'agenda culturel pour vous proposer le meilleur du week-end.

Bons plans sorties pour le week-end

© DR

MUSIQUE

Pond
Où: Trix
Quand: vendredi 1er juin
Quoi: Le leader de Tame Impala ne veut pas que ses collègues tâtent à la composition dans le groupe? Qu'à cela ne tienne, les trois australiens restant fondent un side project, le nomment Pond et délèguent leur chanteur à la production. En découle un album rock psyché bien dans la veine de Tame Impala, Beard, Wives, Denim, qui sera présenté au Trix ce vendredi.
www.trixonline.be

Bulex
Où: La Bodega, 1080 Bruxelles
Quand: samedi 2 juin
Quoi: Pour sa 3e sortie de l'année, le Bulex joue sur du velours. De retour à la Bodega, il prévoit en effet une affiche rétro consacrée aux années 70, 80 et 90. On risque à nouveau de se presser du côté de Molenbeek...
www.bulex.xxx

Guitar Wolf
Où: Eden, Charleroi
Quand: samedi 2 juin
Quoi: Des guitares qui grincent, le perfecto qui suinte la transpiration... Les japonais de Guitar Wolf ont bien intégré l'essence du rock'n'roll. Et s'ils s'amusent à baptiser leur style "jet rock'n'roll", ce n'est sans doute rien d'autre qu'une mixture de punk, de rock et de noise... exécutée avec fougue et brio. Le groupe sera à (re)découvrir ce samedi à l'Eden de Charleroi, avec Driving Dead Girl en première partie.
www.pba-eden.be

Jay Z et Kanye West
Où: Sportpaleis, Anvers
Quand: dimanche 3 juin
Quoi: Pas question de se la jouer last minute pour le concert-événement des deux kings du rap US: le concert affiche ultra-sold out depuis belle lurette. Les chanceux auront droit à un grand show à l'américaine pour cette tournée Watch the Throne, les autres pourront tout de même se rattraper à l'after officielle organisée par le Gotha Club à l'Antwerp Engineering Company. Avec le DJ de tournée de Jay Z aux platines et Kanye West en special guest. Alors, heureuse?
www.gotha-club.be

---

CINÉMA

Filmo Vino
Où: Flagey, Bruxelles
Quand: du 28 mai au 28 juin
Quoi: C'est un cycle particulièrement gouleyant que propose Flagey à la faveur de la Brussels Wine Week, puisqu'il y sera question de vin et de cinéma, à travers une sélection de films tournés "dans la photogénie des vignobles". Sept films composent ce programme particulièrement capiteux, au rang desquels Mondovino, l'excellent documentaire de Jonathan Nossiter, mais encore Sideways, la balade sensible d'Alexander Payne dans les coteaux de la Napa Valley. L'occasion, aussi, de retrouver Marie Rivière et Béatrice Romand devant la caméra d'Eric Rohmer, pour un Conte d'automne inscrit dans le paysage rhodanien, ou d'accompagner Ridley Scott et Russell Crowe dans la lumière provençale, le temps de A Good Year. Robin Davis (J'ai épousé une ombre), Randall Miller (Bottle Shock) et Gilles Legrand (Tu seras mon fils) sont également conviés à la fête, à laquelle ne manque finalement que Francis Ford Coppola, lequel finance désormais ses films à l'aide du produit de ses vignobles...
www.flagey.be

Moonrise Kingdom ****
En salles depuis le 30 mai
COMÉDIE DÉCALÉE | Septième long métrage de Wes Anderson, Moonrise Kingdom raconte la fugue amoureuse de deux préadolescents. Et voit l'univers de l'auteur de Darjeeling Limited s'ouvrir sur de nouveaux continents. En toute innocence.
Notre critique

À perdre la raison ****
En salles depuis le 30 mai
DRAME | Quand Joachim Lafosse, profondément impressionné par l'affaire Geneviève Lhermitte, a fait savoir qu'il entendait tourner un film inspiré par cette mère coupable de cinq infanticides, d'aucuns se sont déclarés offusqués, atterrés, embarrassés au moins par une démarche qu'ils ressentaient comme scandaleuse, inadmissible, voire pour les plus modérés trop rapide par rapport à des faits commis en 2007 et jugés l'année suivante. Mais celles et ceux qui connaissent le travail du plus doué des jeunes cinéastes belges ont tout de suite su que sa démarche n'aurait rien de louche ni d'opportuniste, rien de pervers ni de gratuitement provocateur.
Notre critique

Cosmopolis ****
En salles depuis le 30 mai
DRAME | David Cronenberg filme la chute d'un jeune cyber-capitaliste dans un film visionnaire, emblématique, passionnant. Le cinéaste canadien est dans son élément dans la chronique d'une autodestruction que dessine Cosmopolis. Un dérapage et une chute qui annoncent peut-être ceux d'un système dont Eric Packer est comme le symbole tout à la fois désirable et haïssable.
Notre critique

Prometheus **
En salles depuis le 30 mai
SCIENCE FICTION | Trente ans après Alien, Ridley Scott renoue avec la science-fiction qui a fait sa gloire dans un blockbuster plus crâneur qu'abouti.
Notre critique

---

EXPOS/SCÈNES

D Festival
Où: Théâtre Marni, Bruxelles
Quand: du 20 mai au 15 juin
Quoi: Ex-Danse-Balsa-Marni, le D Festival est désormais organisé en solo par le théâtre Marni. Axée sur la jeune chorégraphie bruxelloise, sa 2e édition déborde sur la place Flagey. De la danse contemporaine dans un (vrai) espace public: il était temps! La place branchée d'Ixelles va donc accueillir les Distorsions urbaines de t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e où des danseurs se meuvent dans des bulles transparentes. De son côté, genre "flashmob", The Blast dance de la Kosmocompany prévoit d'envahir la place avec plus de 200 danseurs anonymes pour une chorégraphie éphémère. Original aussi, le bar du Marni pour Bruselo: musique, danseurs, acrobate et calligraphie "live". Quant à la salle, elle présente trois chorégraphies signées et interprétées par d'excellents danseurs. Lise Vachon dévoilera Zones, un duo minimal sur l'écologie et le mouvement des icebergs! Marielle Morales crée Le Pli, une danse-théâtre sur l'absurde, puisant dans la mécanique du geste à répétition. Ivan Fatjo, lui, intégre le duo -saxophone et cirque à tubes métalliques- pour des Rêvolutions annoncées "mouvement pictural et fusions-collisions". Le D Festival a réussi son virage avec une bonne affiche, dans la ville et en salle...
www.theatremarni.be

John Irving
Où: Palais des Beaux-Arts, Bruxelles
Quand: dimanche 3 juin
Quoi: On en parle comme de " l'auteur américain contemporain le plus lu". Une introduction qui pourrait lui donner le vertige. Sauf que John Irving en a vu d'autres. Légende vivante de 70 ans, auteur de treize romans et autant de best-sellers, le romancier sera l'invité de Bozar le 3 juin prochain. De l'inoubliable Le monde selon Garp en 1978 à Une prière pour Owen (1989), de Une veuve de papier (1999) au récent Dernière nuit à Twisted River (2011, réédité en poche ce mois), l'ancien élève de Kurt Vonnegut interroge la figure de l'écrivain dans son £uvre imposante, explorant, dans un récit d'apprentissage semble-t-il inlassablement remis sur le métier, la sexualité sous toutes ses formes et la question du genre, les thèmes de la lutte et de la paternité sur un lit d'Histoire et de contrées archi américaines. Des motifs sur lesquels il s'exprimera sans nul doute ce dimanche, avant de lire quelques extraits de In One Person, son nouvel opus. Une soirée somme toute exceptionnelle, si ce n'était cette légère frustration annexe: si la sortie dudit titre en VO se double d'ores et déjà d'une traduction en néerlandais, les francophones devront eux encore ronger leur frein quelque temps...
www.bozar.be

K.D., L.H., J.F.Pl., N.A., Y.P.

En savoir plus sur:

Nos partenaires