Top Gun 2: le vrai Tom Cruise ne joue qu'avec de vrais avions

28/07/15 à 13:56 - Mise à jour à 14:11

L'acteur américain aimerait jouer dans la suite de Top Gun, mais il impose une condition: tourner les scènes d'avions dans de vrais jets, sans effets spéciaux.

Top Gun 2: le vrai Tom Cruise ne joue qu'avec de vrais avions

Tom Cruise voudrait de nouveau enfiler la combinaison de vol de Maverick pour le prochain Top Gun © REUTERS

Le retour de Top Gun se précise de jour en jour. À l'occasion de la promotion de Mission Impossible: Rogue Nation, Tom Cruise s'est dit favorable à un retour dans la peau de Maverick, si le projet d'un deuxième Top Gun se concrétise.

"Si j'arrive à trouver un moyen ; si nous arrivons tous à trouver un moyen, ce sera marrant à faire. J'aimerais piloter ces avions de chasse de nouveau, mais nous devons réaliser toutes les scènes d'avion avec de vrais avions, sans images de synthèse". Tel est le challenge posé (imposé ?) par la star de 53 ans, lors d'une interview accordée à l'émission Extra TV. Et de continuer sur sa lancée, comme s'il venait d'en avoir l'idée, "Je déclare maintenant qu'il ne peut pas y avoir d'effets spéciaux sur les avions. Si on peut trouver le moyen, et que le département de la Défense nous y autorise, ce sera fun !"

Le film culte de 1986 avait été réalisé par le défunt Tony Scott (Man on Fire, Déjà Vu, L'Attaque du métro 123) et généré plus de 320 millions d'euros de recettes dans le monde. C'est surtout un des premiers grands rôles de Tom Cruise, qui a contribué à lui coller à la filmographie l'image du "mec-arrogant-mais-qui-a-des-valeurs".

Le scénario du prochain Top Gun est actuellement en cours d'écriture par Justin Marks, coupable d'avoir également écrit le scenario à 3,7 étoiles (sur 10) sur IMDb de Street Fighter : La Légende de Chun-Li.

Le directeur général de la société de production Skydance, David Ellison a affirmé en conférence de presse, en juin dernier, que Marks "a une connaissance phénoménale du monde des pilotes de chasse de la Navy et de son évolution. Nous avons un excellent rôle pour Maverick dans ce film et il n'y a pas de Top Gun sans Maverick.".

Dans la suite du film culte, l'aviation traditionnelle avec ses pilotes de chasse "obsolètes" tiendra en ligne de mire les drones qui menacent de les remplacer.

"Le concept de base, c'est que les pilotes sont remplacés par des drones. Mais Cruise va montrer aux pilotes qu'ils ne sont pas obsolètes, qu'ils sont là pour durer", a expliqué Jerry Bruckheimer, le producteur du premier Top Gun, dans une interview pour le Huffington Post. "Ça commence à se mettre en place. Tom est - heureusement pour lui - très occupé pour le moment, mais il faut trouver un créneau dans lequel il peut s'insérer pour faire le film et il faut aussi obtenir un budget que Paramount pense suffisant."


Après la sortie du cinquième Mission : Impossible, Tom Cruise sera dans le viseur de Mena, un film dans lequel il interprétera un pilote et dealer, de mèche avec la CIA.

En savoir plus sur:

Nos partenaires