The Big Short: crise et chuchotements

23/12/15 à 19:29 - Mise à jour à 04/01/16 à 17:14

The Big Short - Le Casse du siècle nous plonge dans la crise financière de 2008 avec humour et stars au générique. Décapant!

The Big Short: crise et chuchotements

Mike Burry (joué par Christian Bale) est le premier trader à avoir décelé la faille. Les banques lui ont ri au nez. © JAAP BUITENDIJK

"Il est bon que les gens de cette nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que s'ils le comprenaient, je crois qu'il y aurait une révolution du jour au lendemain..." La citation est de Henry Ford, le fameux industriel américain. Elle date de plus d'un demi-siècle (Ford est mort en 1947), mais semble conserver toute son actualité si on en croit le message dénonciateur inscrit dans The Big Short (Le Casse du siècle, complète un titre français plus explicite que l'original)...

Le film d'Adam McKay revient sur l'éclatement de la bulle immobilière aux Etats-Unis et à la crise financière de 2007-2008 qu'elle provoqua, faisant vaciller l'économie mondiale. Il fait interpréter par des stars au sommet de leur forme (Christian Bale, Steve Carrel, Ryan Gosling, Brad Pitt) des personnages réels, ceux de quelques investisseurs astucieux qui virent venir la catastrophe et voulurent parier contre un système dont ils pressentaient l'effondrement.

"Subprimes" et "CDO", "CDS" et "titrisation" nous deviennent soudainement des plus compréhensibles dans un cocktail de savoureux divertissement et d'éclairage critique sur un monde de la finance shooté au profit sans limite et oubliant toute prudence, au point de développer avec la pure malhonnêteté un flirt qui aurait pu (dû?) entraîner une remise en question majeure. Celle-ci, on le sait, ne vint pas.

The Big Short prend le parti d'en rire, mais sous l'ironie pointe une inquiétude, et même un effarement face au risque toujours présent de nouvelles dérives bancaires, de nouvelle crise majeure. Gagnants et perdants restant bien sûr les mêmes...

DRAME DE ADAM MCKAY. AVEC BRAD PITT, CHRISTIAN BALE, RYAN GOSLING. SORTIE: 30/12.

Lire aussi >>> "Banques: les escrocs et les rapaces", la véritable histoire sur la crise des subprime

Nos partenaires