"Tempête" de Samuel Collardey remporte le Bayard d'Or du FIFF

09/10/15 à 22:23 - Mise à jour à 22:23

Source: Belga

Le Bayard d'Or du meilleur film a été remis vendredi à "Tempête" du Français Samuel Collardey par le président du jury de la compétition officielle longs métrages Olivier Gourmet et Vanessa Paradis, lors de la cérémonie de clôture du 30e Festival international du film francophone (FIFF) de Namur

"Tempête" de Samuel Collardey remporte le Bayard d'Or du FIFF

© BELGA

Le Bayard d'Or de la meilleure comédienne est décerné à Loubna Abidar pour son interprétation dans "Much Loved" de Nabil Ayouch et celui du meilleur comédien revient à Dominique Leborne pour son rôle dans "Tempête". Au total, 28 prix ont été décernés pour 77.500 euros, toutes compétitions confondues.

Le Bayard d'Or du meilleur scénario a été remis à "Une enfance" de Philippe Claudel et celui de la meilleure photographie revient à Marius Panduru pour le film "Aferim! " de Radu Jude.

Le Prix spécial du jury est décerné à "Our City" de Maria Tarantino et une mention spéciale est attribuée à "Welcome Home" de Philippe De Pierpont.

Dans la compétition officielle courts métrages, dont le jury était présidé par Lubna Azabal, le Bayard d'Or du meilleur court métrage revient à "Waves'98" de Ely Dagher, le Prix spécial du jury revient à "Ton coeur au hasard" de Aude Léa Rapin et une mention spéciale est attribuée à "Père" de Lotfi Achour.

Dans la compétition nationale Fédération Wallonie-Bruxelles, le Prix du meilleur court métrage est décerné à "The Hidden Part" de Monique Marnette et Caroline D'hondt, le Prix spécial du jury est décerné à "Dernière porte au sud" de Sacha Feiner, le Prix de la meilleure photographie va à Léo Lefèvre pour le film "Les amoureuses" de Catherine Cosme, le Prix d'interprétation revient à Sophie Breyer, Judith Williquet, Lou Bohringer, Olivia Smets et Stéphane Caillard pour leur rôle dans "Le sommeil des amazones" de Bérangère McNeese, et une mention spéciale est attribuée à "Zoufs" de Tom Boccara, Noé Reutenauer et Emilien Vekemans. Dans la compétition dédiée à la première oeuvre de fiction, le Bayard d'Or récompense "A peine j'ouvre les yeux" de Leyla Bouzid, le Prix Découverte va à "Ni le ciel ni la terre" de Clément Cogitore, et "Le Nouveau" de Rudi Rosenberg reçoit une mention spéciale.

Dans la compétition dédiée aux clips, le Prix du meilleur clip revient à "She's bad" réalisé par Jean-Philippe Chartrand et Benjamin Mege aka Dent de Cuir. Le jury junior a lui décerné son Prix à "Paul à Québec" de François Bouvier. Dans les autres prix, on retrouve le Prix du public long métrage fiction de la Ville de Namur décerné à "Le Nouveau" de Rudi Rosenberg qui est ainsi récompensé deux fois, le Prix du public documentaire de la province de Namur qui récompense "Eclaireurs" de Christophe Hermans et le Prix du public court métrage qui est attribué à "XYZ, The City Hunter" de M. Tikal. "Je me tue à le dire" de Xavier Seron remporte le Prix Cinevox pour le meilleur long métrage belge francophone.

Le Prix de la critique long métrage belge est attribué à "Keeper" de Guillaume Senez, le Prix format court du court métrage international revient à "Renaître" de Jean-François Ravagnan. Enfin, le Prix Be TV court métrage belge est décerné à "Tout va bien" de Laurent Scheid et le Prix Arte court métrage est attribué à "Nelson" de Thomas Xhignesse et Juliette Klinke. La programmation réunissait 159 films dont 77 longs métrages des quatre coins de la francophonie. Parmi ceux-ci, "Préjudice" d'Antoine Cuypers a ouvert l'événement.

Durant le festival, le public a pu notamment croiser Nathalie Baye, Laura Smet, Arno, Olivier Gourmet, Louise Bourgoin ou encore Vanessa Paradis, coup de coeur du festival. La 31e édition du FIFF se déroulera du 30 septembre au 7 octobre 2016.

En savoir plus sur:

Nos partenaires