Robert De Niro, président du jury du Festival de Cannes

10/01/11 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Le comédien de Taxi Driver présidera le jury de la 64e édition et succède ainsi à Tim Burton.

Robert De Niro, président du jury du Festival de Cannes

© D.R.

"Je ne retournerai jamais en France" déclarait-il dans une interview au Monde en février 1998. Robert De Niro, l'acteur de Raging bull, présidera pourtant la 64e édition du Festival de Cannes du 11 au 22 mai prochain. Pour l'amour du cinéma, l'acteur a remballé sa rancoeur après les neuf heures passées en garde à vue pour une affaire de réseau de prostitution dans laquelle il était entendu comme témoin.

"Ayant été par deux fois président de jury dans les années 80, je sais que ce ne sera pas une tâche facile pour mes amis jurés et moi-même, mais je suis honoré et heureux du rôle qui m'est confié par le Festival de Cannes", a déclaré Robert De Niro, cité dans le communiqué du Festival.

Robert De Niro est "entré dans l'histoire du Festival de Cannes dès sa première apparition, avec Taxi Driver (de Martin Scorsese) qui remporte la Palme d'Or" en 1976, soulignent Gilles Jacob et Thierry Frémaux, président et délégué général du festival. "Doté d'une plasticité de caméléon, il compose ses personnages sans qu'on sache s'il prend la mesure du rôle ou si le rôle s'adapte à ses mesures", ajoutent-ils.

Un hommage à l'acteur donc, mais aussi au cofondateur du Festival de Tribeca (New York) comme le rappelle le communiqué du Festival de Cannes.

Dès ses débuts, il enchaîne les chefs d'oeuvres. Révélé par Mean Streets de Scorsese (1973), puis le Parrain II de Coppola (Oscar du meilleur second rôle, 1974) et Taxi Driver (Palme d'or, 1976), 1900 de Bernardo Bertolucci (1976), Le Dernier Nabab d'Elia Kazan (1976), Voyage au bout de l'enfer de Michael Cimino (1978), Il était une fois en Amérique de Sergio Leone (1984), Brazil de Terry Gilliam (1984), les Incorruptibles de Brian de Palma (1987), les Affranchis (1990) puis Casino (1995) de Martin Scorsese, Heat de Michael Mann (1995).

En 1980, il a reçu l'Oscar du meilleur acteur pour Raging Bull de Martin Scorsese. Il a présenté huit films au Festival de Cannes, dont deux récompensés par la Palme d'Or: Taxi Driver, en 1976, suivi dix ans plus tard par Mission de Roland Joffé.

Il est passé derrière la caméra en 1993 avec Il était une fois le Bronx, puis en 2006, avec Raisons d'Etat.

L'acteur, réalisateur et producteur de 67 ans sera le troisième Américain en quatre ans à présider le jury du prestigieux festival, après le réalisateur Tim Burton en 2010 et l'acteur et réalisateur Sean Penn en 2008.

L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires