Mirror Mirror (Snow White)

10/04/12 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

CONTE | Après Le petit chaperon rouge, c'est donc au tour de Blanche-Neige de connaître un sérieux lifting, à la faveur de la relecture du conte des frères Grimm par Tarsem Singh.

SNOW WHITE, CONTE DE TARSEM SINGH. AVEC JULIA ROBERTS, LILY COLLINS, ARMIE HAMMER. 1H45. SORTIE: 11/04. ***

Mirror Mirror (Snow White)

© DR

CONTE | Après Le petit chaperon rouge, c'est donc au tour de Blanche-Neige de connaître un sérieux lifting, à la faveur de la relecture du conte des frères Grimm par Tarsem Singh. Soit donc l'histoire d'une princesse, Blanche Neige (Lily Collins), évincée du trône par sa belle-mère (Julia Roberts), marâtre cruelle ayant condamné la jeune fille à la mort. Laquelle, s'étant réfugiée dans la forêt, va s'associer à des nains hors-la-loi pour tenter de recouvrer son dû, et la main d'un prince (Armie Hammer) par la même occasion. Associant flamboyance kitsch et relative licence narrative, le réalisateur de The Cell livre un film moins lisse qu'il n'y paraît, bonbon sucré dont la saveur se révèle en définitive acidulée, à l'image d'une Julia Roberts (se) jouant de son image avec quelque jubilation communicative. Snow White ne fait sans doute pas l'économie de diverses fautes de goût -en particulier dans son dénouement, qui voit effets spéciaux et final bollywoodien menacer de rompre le charme. Le film n'en demeure pas moins hautement délectable, divertissement familial exempt de mièvrerie mais certes pas de cette féerie dont l'on fait les bons contes...

J.F. PL.

Nos partenaires