Ma part du gâteau

22/03/11 à 17:29 - Mise à jour à 17:29

COMÉDIE DRAMATIQUE | Avec Ma part du gâteau, le réalisateur français Cédric Klapisch revisite la lutte de classes avec, en cadeau, une Karin Viard plus formidable que jamais.

Ma part du gâteau

© Chantal Thomines Desmazures

Qui mieux que Karin Viard pouvait incarner France, l'héroïne du nouveau film de Cédric Klapisch? La toujours épatante actrice mord pleinement dans ce personnage d'ouvrière réduite au chômage par la fermeture de son usine, et qui décide de quitter Dunkerque pour Paris et la perspective d'un emploi de femme de ménage. Lequel lui donnera pour nouveau patron un trader aussi riche que pressé. Gilles Lellouche campe le financier sans scrupule, que le contact de la mère de famille provinciale va confronter à une réalité sociale que son milieu à lui ignore, quand il ne la méprise pas... Autour de ce duo et de sa relation appelée à évoluer, Klapisch bâtit une comédie sociale à l'italienne, qui ne manque ni de rythme ni de piquant. Dommage que le réalisateur de L'Auberge espagnole ait cru bon de forcer le trait idéologique dans un long final tellement démonstratif et maladroit qu'il en frise le grotesque.

MA PART DU GÂTEAU, COMEDIE DRAMATIQUE DE CÉDRIC KLAPISCH. AVEC KARIN VIARD, GILLES LELLOUCHE, AUDREY LAMY. 1 H 49. SORTIE: 23/03. **

L.D.

Nos partenaires