Les Tribulations d'une caissière

13/12/11 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

COMÉDIE | Bientôt transposé au théâtre, le livre d'Anna Sam est porté à l'écran par un Pierre Rambaldi qui doit probablement aimer aussi Eric-Emmanuel Schmitt, à en juger par une approche du cinéma voisine de celle du célèbre romancier.

Les Tribulations d'une caissière, comédie de Pierre Rambaldi. Avec Déborah François, Elsa Zylberstein, Nicolas Giraud. 1 h 42. **

Les Tribulations d'une caissière

© DR

COMÉDIE | Bientôt transposé au théâtre, le livre d'Anna Sam est porté à l'écran par un Pierre Rambaldi qui doit probablement aimer aussi Eric-Emmanuel Schmitt, à en juger par une approche du cinéma voisine de celle du célèbre romancier. Inspiration sociale mais traitement voisin du conte, cocktail humour-tendresse appuyé sous une couche de bons sentiments, et maîtrise très relative de la réalisation marquent en effet ces Tribulations d'une caissière où la grande distribution subit des critiques, mais qui ne s'en efforcent pas moins, elles-mêmes, de se faire aussi vendeuses qu'une "tête de gondole"... Cela n'est jamais plus que légèrement plaisant, mais Déborah François illumine l'écran dans son personnage de caissière tenant un blog qui fera beaucoup parler de lui. La jeune actrice belge a tout d'une future grande. Même dans un film très moyen, son art et sa grâce font merveille!

L.D.

Nos partenaires