Le film de la semaine: Tracks, le parcours sans faute de Mia Wasikowska

01/07/14 à 15:42 - Mise à jour à 15:46

Source: Focus Vif

ROAD-MOVIE | Avec le film de John Curran, l'actrice australienne poursuit un parcours sans faute l'ayant conduite du Alice in Wonderland de Tim Burton à la crème du cinéma indépendant, de Gus Van Sant à Jim Jarmusch.

Le film de la semaine: Tracks, le parcours sans faute de Mia Wasikowska

Mia Wasikowska dans Tracks © DR

Larguer les amarres, la pensée en a effleuré plus d'un(e), ne se concrétisant toutefois que plus sporadiquement. Robyn Davidson (Mia Wasikowska) devait, pour sa part, la mettre en pratique, se lançant, au coeur des années 70, dans un périple pédestre de près de 3000 kilomètres à travers l'Outback australien. Soit la distance séparant Alice Springs de la côte Ouest, que la jeune femme allait tenter de rallier avec pour seuls compagnons son chien Diggity et... quatre chameaux récalcitrants, tout en recevant le concours occasionnel de guides aborigènes et du photographe Rick Smolan (Adam Driver), chargé de couvrir son périple de loin en loin pour le National Geographic.

S'inspirant des clichés de ce dernier, John Curran (The Painted Veil) fait du spectateur le témoin privilégié de cette étonnante aventure humaine, inscrite dans des paysages désertiques dont le 35 mm amplifie l'absolue et ensorcelante beauté. Semblant s'ouvrir sur l'infini, Tracks s'écarte ainsi des chemins trop convenus d'un biopic classique, lui préférant ceux d'une quête de soi insolite, road-movie initiatique au caractère mouvant. "Les voyages en chameau ne débutent pas et ne se terminent pas, ils changent de forme", observait Robyn Davidson. Mia Wasikowska l'habite d'un feu incontestablement sacré, à la mesure d'une histoire balayée par un souffle enivrant de liberté...

  • ROAD-MOVIE DE JOHN CURRAN. AVEC MIA WASIKOWSKA, ADAM DRIVER, EMMA BOOTH. 1H52. SORTIE: 02/07.
  • Dans le Focus du 27 juin, les interviews de Mia Wasikowska et John Curran.

Nos partenaires