[Le film de la semaine] Ma vie de Courgette, une merveille à hauteur d'enfants

25/10/16 à 16:26 - Mise à jour à 16:28

Source: Focus Vif

FILM D'ANIMATION | Destiné aux plus jeunes, ce récit d'apprentissage parle aussi aux plus grands, et l'on en sort ébloui et ému à la fois -66 minutes de bonheur.

[Le film de la semaine] Ma vie de Courgette, une merveille à hauteur d'enfants

Ma vie de Courgette, de Claude Barras © DR

C'est l'histoire d'Icare, dit "Courgette", gamin de dix ans "né du mauvais côté de la vie", et qui, à la mort accidentelle de sa mère, se retrouve placé dans un foyer d'accueil, son surnom pour seul lien avec son passé. "On est tous pareils, il n'y a plus personne pour nous aimer", lui assènera l'un de ses nouveaux camarades. Et de fait, entre une fillette attendant le retour de sa mère expulsée, et une autre, mutique derrière sa mèche depuis qu'elle a été abusée par son père, il y a là comme un concentré de la souffrance du monde. A quoi, toutefois, les enfants, encadrés pour le coup d'adultes bienveillants, vont s'employer à apporter quelques couleurs, et pourquoi pas même des raisons d'espérer.

Adapté avec la complicité de Céline Sciamma du roman de Gilles Paris Autobiographie d'une Courgette, le premier long métrage de Claude Barras est une merveille d'animation en stop motion, un film à hauteur d'enfants évoquant avec grâce des choses graves. S'il n'escamote en rien la dureté de son sujet, Ma vie de Courgette en atténue la noirceur par un savant mélange de douceur et de poésie. Il s'agit, après tout, d'apprendre à réapprivoiser le monde, et la magie opère ici à plein, comme le charme de ces petites marionnettes aux grands yeux évoluant dans des décors minimalistes. Destiné aux plus jeunes, ce récit d'apprentissage parle aussi aux plus grands, et l'on en sort ébloui et ému à la fois -66 minutes de bonheur.

DE CLAUDE BARRAS. AVEC LES VOIX DE GASPARD SCHLATTER, SIXTINE MURAT, MICHEL VUILLERMOZ. 1H06. SORTIE: 26/10. ****(*)

Nos partenaires