Kung Fury, le film 80's outrageusement kitsch, à voir en intégralité

01/06/15 à 11:59 - Mise à jour à 12:09

Du kung-fu, des nazis, des dinosaures, une bande-son 80's signée David Hasselhoff: le court métrage financé par Kickstarter est sorti jeudi dernier sur YouTube et a cumulé quelque 10 millions de vues en un week-end.

Kung Fury, le film 80's outrageusement kitsch, à voir en intégralité

Kung Fury © Laser Unicorns

C'est presque un cas d'école. Ou comment un film, annoncé d'emblée comme nanar ultime cumulant tous les poncifs 80's possibles et imaginables, réussit à s'autofinancer en crowdfunding, être projeté à Cannes et comptabiliser les millions de vues sur YouTube. Car des poncifs, Kung Fury, qui se réclame des "films policiers des années 80", en brasse à la pelle: un grand méchant Hitler maître kung-fu (et renommé Kung Führer pour l'occasion), des vikings à mitraillette qui chevauchent des dinosaures, des combats dignes de Street Fighter et même David Hasselhoff (K 2000, Alerte à Malibu) pour en chanter la bande-son... Les clichés eighties sont tellement nombreux que l'excès en devient jouissif. De mémoire, on a rarement vu série Z poussée aussi loin dans ses extrêmes, sauf peut-être avec Iron Sky, ce film au financement similaire qui mêlait nazis et ovnis, projeté au BIFFF il y a quelques années.

Ce sont quelque 630.000 dollars, soit trois fois plus que la somme initialement requise, que le réalisateur David Sandberg a récoltés via Kickstarter. Un succès que le Suédois tente d'expliquer au Monde, qui assistait récemment à la projection cannoise du court-métrage, dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs: "Je pense que c'est une combinaison d'humour et de nostalgie. Si on regarde les statistiques, les gens qui nous soutiennent ont majoritairement entre 25 et 40 ans, ils sont nés ou ont grandi dans les années 1980. Je pense qu'ils se sentent proches du film."

Presque intégralement tourné devant un fond vert, le film, qui a fait participer nombre de ses contributeurs au tournage en tant que divers figurants, est à voir ci-dessous. Et si David Sandberg n'a pas réussi à récolter le million annoncé comme nécessaire à la réalisation d'un long métrage Kung Fury, il avoue travailler toutefois dessus et confie "que ce film ne sera pas seulement une version augmentée de Kung Fury, mais un long-métrage à part entière, avec sa propre histoire".

Nos partenaires