"Hasta la Vista", de Geoffrey Enthoven, remporte le festival de Montréal

29/08/11 à 17:12 - Mise à jour à 17:12

Le film belge Hasta la Vista, du réalisateur flamand Geoffrey Enthoven, à remporté le premier prix du Festival des Films du Monde de Montréal.

"Hasta la Vista", de Geoffrey Enthoven, remporte le festival de Montréal

© BELGA

Le Festival des Films du Monde de Montréal s'est conclu par le sacre d'un film flamand. Hasta la Vista, road-movie social abordant le sujet (tabou) de la sexualité des personnes handicapées, a remporté le Grand Prix des Amériques dimanche, à la Place des Arts de Montréal. C'est la troisième fois depuis la création du festival en 1978 qu'une production belge décroche la timbale, après BenX (2007) et Adem (2010).

Non content de s'être vu discerner la plus haute distinction, le film de Geoffrey Enthoven a également raflé le prix du public pour le film le plus populaire, ainsi qu'une mention spéciale du jury oecuménique. Un beau palmarès pour le cinéma belge, que vient compléter Noordzee Texas, du Flamand Bavo Defurne, récompensé par un Zénith d'argent pour le premier long métrage de fiction.

Inspiré de la vie d'Asta Philpot, défenseur du droit des personnes handicapées à jouir d'une vie sexuelle épanouie (il était lui-même atteint d'arthrogrypose), Hasta la Vista relate les pérégrinations d'un groupe de jeunes handicapés en quête de plaisir charnel. Il s'agit-là du cinquième long métrage d'Enthoven, déjà responsable des Enfants de l'amour (2001), Vidange perdue (2006), Happy Together (2007), et Meisjes (2009). Parmi les lauréats de cette édition 2011, citons également Chronicle of my Mother, du Japonais Masato Harada (Grand prix spécial du Jury), L'art d'aimer, du Français Emmanuel Mouret (meilleur scénario), ainsi que le film allemand Der Brand, de Brigitte Bertele (meilleure mise en scène).

N.P. (stg)

Palmarès complet

Longs métrages

Grand prix des Amériques : Hasta la Vista de Geoffrey Enthoven (Belgique)

Grand Prix spécial du jury : Chronicle of my Mother de Masato Harada (Japon)

Prix de la mise en scène: Der Brand de Brigitte Maria Bertele (Allemagne)

Prix d'interprétation féminine : Fatemeh Motamed-Arya pour le film Here Without Me de Bahram Tavakoli (Iran)

Prix d'interprétation masculine : ex-aequo Borys Szyc pour le film Kret (Le père) de Rafael Lewandowski (Pologne), Danny Huston pour le film Playoff de Eran Riklis (Israël-France)

Prix du meilleur scénario : L'art d'aimer d'Emmanuel Mouret, scénario d'Emmanuel Mouret (France)

Prix de la meilleure contribution artistique : Tatanka de Giuseppe Gagliardi (Italie)

Prix de l'innovation : Life Back Then de Takahisa Zeze (Japon)

Courts métrages

1er prix : Dans le cadre de Philippe Lasry (France)

Prix du jury : Nadie tiene la culpa (C'est de la faute à personne) de Esteban Crespo (Espagne)

Zénith de la première oeuvre

Zénith d'or pour le meilleur premier long métrage de fiction : In our Name de Brian Welsh (Royaume-Uni)

Zénith d'argent pour le premier long métrage de fiction : Nordzee, Texas de Bavo Defurne (Belgique)

Zénith de bronze pour le premier long métrage de fiction : Aqui entre nos (Entre nous) de Patricia Martinez de Velasco (Mexique)

Mention spéciale du Jury de la 1e oeuvre : Un baiser papillon : de Karine Silla Perez (France)

Prix du public

Prix du public pour le film le plus populaire : Hasta la Vista de Geoffrey Enthoven (Belgique)

Prix de la Cinémathèque québécoise pour le long métrage canadien coup de coeur du public : Coteau rouge d'André Forcier (Canada)

Prix Glauber Rocha pour le meilleur film de l'Amérique latine : El debo de Sergio Teubal (Argentine-Mexique)

Prix du meilleur film documentaire : ex-aequo La famille de Nicky (Nickyo rodina) de Matej Minac (Slovaquie/République tchèque), Bitter Taste of Freedom de Marina Goldovskaya (Suède/Russie)

Prix du meilleur court métrage canadien : Overcast (Nuageux) de Velislav Kazakov (Canada)

Prix de la Fipresci (Prix de la FIPRESCI pour un film de la Compétition Mondiale) : Le jeudi noir (Czarni Czwartek) d'Antoni Krauze (Pologne)

Prix de la Fipresci (Prix de la FIPRESCI pour un film de la Compétition des Premières Oeuvres) : Nordzee, Texas de Bavo Defurne (Belgique)

Prix du jury oecuménique : David de Joel Fendelman (U.S.A.)

Mention spéciale du jury oecuménique : Hasta la Vista de Geoffrey Enthoven (Belgique)

Autres prix Des Grands prix spéciaux des Amériques ont été attribués pour leur contribution exceptionnelle à l'art cinématographique à Catherine Deneuve (France), Ginette Reno (Canada), Victor Loewy (Canada)

Nos partenaires