Du nouveau au The Extraordinary Film Festival (TEFF)

28/10/15 à 19:27 - Mise à jour à 19:26

Source: Belga

Après le succès des deux éditions précédentes, le festival "The Extraordinary Film Festival" (TEFF) anciennement baptisé "Extra & Ordinary People" (EOP), qui met à l'honneur le handicap, la déficience physique ou mentale et la différence, se déroulera du 10 au 15 novembre dans six villes belges et principalement à Namur.

Du nouveau au The Extraordinary Film Festival (TEFF)

© capture d'écran

Placé sous le haut patronage de la Princesse Astrid, cet événement unique en Belgique propose au public une image positive et humaine de la personne handicapée à travers 54 films inédits (11 longs et moyens métrages et 43 courts métrages) de fiction, d'animation ou documentaire issus de 19 pays.

De trois jours au départ, le TEFF s'étend à présent sur six jours. Cet événement bisannuel "n'est pas une grand messe pour les personnes handicapées entre elles", indique Luc Boland, initiateur du TEFF. Il s'adresse aussi bien au grand public qu'aux cinéphiles, aux professionnels du secteur et aux personnes handicapées.

Nouveauté cette année: la programmation a été ouverte aux films publicitaires et de communication autour du handicap et feront l'objet d'une séance spéciale "Pub and Com" avec plus de trente films.

Plusieurs activités graviteront autour du festival parmi lesquelles des animations, des invités surprenants et captivants, des spectacles, un stand up, une exposition d'oeuvres d'art réalisées par des personnes handicapées, ou encore une soirée dansante animée par DJ Redoo porteur d'une infirmité cérébrale.

Le thème de la vie affective et sexuelle des personnes handicapées occupera à nouveau une place importante au travers de trois séances spéciales. L'autisme sera également mis en avant avec deux films, des rencontres, et la présence de Joseph Schovanec, autiste Asperger et auteur de best-sellers.

Le festival décernera neuf prix dont quatre prix du public et cinq autres (Grands prix RTBF long métrage et court métrage, prix Cap48, prix du délégué des Droits de l'Enfant et prix Canal C). Le jury sera présidé par le comédien Sam Karmann.

Cette troisième édition commencera le 10 novembre avec des avant-premières et des séances scolaires délocalisées à Bruxelles, Liège, Charleroi, Mons et Libramont, avant de battre son plein du 11 au 15 novembre à la Maison de la Culture à Namur. Le festival se veut évidemment totalement accessible à tous. Quelque 60.000 euros ont été investis pour adapter les 54 films (sous-titrages, interprétation en langue des signes, audiodescription et pictogrammes).

Plus d'infos sur www.teff.be.

En savoir plus sur:

Nos partenaires