Dinner for Schmucks, détestable adaptation du Dîner de cons

29/09/10 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

A l'heure où la comédie américaine reprend tout doucement d'agréables couleurs, une consternante adaptation hollywoodienne du "Dîner de cons" apparaît sur nos écrans. Un film qui n'aurait jamais dû exister.

Dinner for Schmucks, détestable adaptation du Dîner de cons

© DR

Consternant "remake" que cette adaptation hollywoodienne du Dîner de cons de Francis Veber! Steve Carell y reprend le personnage créé par Jacques Villeret, celui d'un aimable original un peu naïf qu'un concours de circonstances amène à un dîner où des puissants méprisants s'amusent des excentricités et de la supposée "connerie" de leurs "invités". Ordinairement fort drôle (Get Smart, Date Night), le comédien déçoit face à un Paul Rudd (I Love You, Man) plus transparent que jamais dans une version édulcorée du rôle si bien tenu par Thierry Lhermitte dans l'original.

A l'heure où la comédie made in USA redresse assurément la tête, ce film-ci, ni fait ni à faire, atteint un niveau de médiocrité presque embarrassant.

Dinner For Schmucks, de Jay Roach, avec Steve Carell, Paul Rudd, Stephanie Szostak. 1h53.

L.D.

Nos partenaires