Des César très belges

18/02/15 à 10:46 - Mise à jour à 10:52

Source: Focus

Émilie Dequenne, François Damiens, Jérémie Renier, les frères Dardenne... La présence belge à l'édition 2015 des César impressionne, tant par le nombre que par la qualité.

Des César très belges

Émilie Dequenne dans Pas son genre © DR

Voir des Belges s'illustrer aux César n'est pas chose rare. Les victoires récentes de Broken Circle Breakdown (Meilleur film étranger en 2014), de Pascaline Chavanne (Meilleurs costumes -pour Renoir- la même année), et de Matthias Schoenaerts (Meilleur espoir masculin en 2013 pour De rouille et d'os) ne faisant que confirmer de bonnes habitudes prises par nos compatriotes lors de la cérémonie parisienne.

Il n'en reste pas moins que la présence belge à l'édition 2015 des César impressionne, tant par le nombre que par la qualité! La nomination d'Emilie Dequenne (prodigieuse dans Pas son genre de Lucas Belvaux, autre Belge) au titre de Meilleure actrice relevait de l'évidence. Celle pour le Meilleur acteur de François Damiens, délectable dans le succès surprise qu'est La Famille Bélier, reconnaît le talent fou et l'aura sympathique d'un comédien allant lentement mais sûrement vers une trajectoire à la Benoît Poelvoorde. La présence du Deux jours, une nuit des frères Dardenne était pour sa part attendue, tant dans la catégorie du Meilleur film étranger que dans celle de la Meilleure actrice pour Marion Cotillard. Les frères liégeois devant être par ailleurs heureux de voir celui qu'ils révélèrent encore adolescent dans La Promesse, Jérémie Renier, être parmi les nominés au titre de Meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation de Pierre Bergé dans le Saint Laurent de Bertrand Bonello. On ajoutera pour être complet la présence de la (très belle) coproduction belge Le Chant de la mer dans la catégorie Meilleur film d'animation.

Avant même que ne soient annoncés les vainqueurs, et par-delà les questions d'ego, l'abondante et marquante participation de nos talents à la fête du cinéma français est une réjouissante nouvelle. Aucun des nominés n'ayant choisi de noyer le souvenir de ses origines dans une "francisation" relativement opportuniste. Les Français nous envoient leurs exilés fiscaux plus ou moins honteux, nous leur envoyons des artistes bien dans leur peau. Quelqu'un pourrait en faire un film...

CÉRÉMONIE DES CÉSARS, VENDREDI 20 FÉVRIER À PARTIR DE 21 H (EN CLAIR ET EN EXCLUSIVITÉ SUR CANAL+).

>> La liste complète des nominations aux César 2015.

Nos partenaires