[Critique ciné] Under the Tree, une indéniable réussite

08/05/18 à 10:55 - Mise à jour à 10:55
Du Le Vif Focus du 03/05/18

COMÉDIE DRAMATIQUE | Film cousin du Carnage de Polanski, Under the Tree de l'Islandais Hafsteinn Gunnar Sigurðsson noyaute son récit choral autour d'un conflit de voisinage tournant vinaigre.

[Critique ciné] Under the Tree, une indéniable réussite

Film cousin du Carnage de Roman Polanski ou de la série télé The Slap, Under the Tree, le troisième long métrage de l'Islandais Hafsteinn Gunnar Sigurðsson (son Either Way avait inspiré à David Gordon Green le remake Prince Avalanche), noyaute son récit choral autour d'un conflit de voisinage tournant vinaigre à l'ombre d'un arbre importun. Si l'issue de la brouille ne fait guère de doute, l'intérêt est ailleurs: jeu de massacre plus méchant et plombé que réellement drôle, cette comédie dramatique couleur grisaille cornaquée par les producteurs de Rams démonte patiemment la mécanique grinçante de la jalousie et de la frustration, mettant à jour les viles bassesses et autres crapoteuses médiocrités qui régissent le petit théâtre dysfonctionnel de rapports humains marqués du sceau de l'incommunicabilité. Mise en scène clinique, musique anxiogène, interprétation au poil placée sous le signe du malaise rampant... Sobre et maîtrisé, le film, auquel le motif récurrent de la chorale donne çà et là des allures de tragédie antique, a l'intelligence d'illustrer l'escalade insidieuse de la violence sans pour autant verser dans la surenchère grimaçante, parti pris vérifié jusque dans un final féroce lorgnant sans barbarisme les codes du cinéma de genre. Une indéniable réussite.

De Hafsteinn Gunnar Sigurðsson. Avec Steinþór Hróar Steinþórsson, Edda Björgvinsdóttir, Sigurður Sigurjónsson. 1h29. Sortie: 09/05. ***(*)

Nos partenaires