Critique ciné: Life of Crime, prequel mineur de Jackie Brown

18/11/14 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Focus

COMÉDIE NOIRE | Si cette comédie noire évoque le Jackie Brown de Quentin Tarantino, c'est toutefois en mode mineur...

Critique ciné: Life of Crime, prequel mineur de Jackie Brown

Jennifer Aniston dans Life of Crime © DR

Adapté du roman The Switch, d'Elmore Leonard, Life of Crime prend ses quartiers à Detroit, à la fin des années 70, lorsque deux malfrats (John Hawkes et Yasiin Bey) décident d'enlever Mickey Dawson (Jennifer Aniston), l'épouse d'une huile locale, pour découvrir que son mari (Tim Robbins) n'est nullement disposé à payer la rançon, trop heureux qu'il est d'en être ainsi débarrassé... La suite n'est avare ni en rebondissements épicés, ni en humour acéré, bien dans la tradition de Leonard. Mais si cette comédie noire évoque forcément le Jackie Brown de Quentin Tarantino, dont elle constitue un prequel, voire certains films des frères Coen, c'est toutefois en mode mineur, la faute en incombant à une mise en scène par trop indolente...

  • DE DANIEL SCHECHTER. AVEC JENNIFER ANISTON, YASIIN BEY, TIM ROBBINS. 1H40. SORTIE: 19/11.

Nos partenaires