[Critique ciné] Fauves, un thriller nauséeux

27/02/18 à 10:37 - Mise à jour à 10:37
Du Le Vif Focus du 22/02/18

DRAME | Premier long métrage pour Robin Erard...

[Critique ciné] Fauves, un thriller nauséeux

Élève d'une haute école d'horlogerie suisse, Oskar (Zacharie Chasseriaud, révélé par Les Géants) rêve de partir au Zimbabwe pour y commencer une autre vie et échapper à l'autorité de son tuteur, Elvis (Jonathan Zaccaï), ex-champion de tir à l'arc, reconverti en prof de gym de l'établissement qu'il aspire à diriger. Le conflit est inévitable, il prend un tour outrancier devant la caméra de Robin Erard, réalisateur helvète formé à l'IAD qui signe, avec Fauves, un premier long métrage virant bientôt au thriller nauséeux sans guère plus d'intérêt que de souci de vraisemblance. Un peu d'huile dans les rouages d'un scénario poussif n'aurait pas nui, l'interprétation caricaturale de Jonathan Zaccaï achevant de rendre l'ensemble particulièrement indigeste.

De Robin Erard. Avec Zacharie Chasseriaud, Jonathan Zaccaï, Bérénice Baôo. 1h33. Sortie: 28/02. *

Nos partenaires