Café de Flore (0)

31/01/12 à 16:56 - Mise à jour à 16:56

DRAME | Tout comme C.R.A.Z.Y. empruntait son titre à une chanson de Patsy Cline, Café de Flore, le nouveau film de Jean-Marc Vallée, le tire d'une composition de Matthew Herbert.

CAFÉ DE FLORE, DRAME DE JEAN-MARC VALLÉE. AVEC VANESSA PARADIS, KEVIN PARENT. 2 H 00. SORTIE: 01/02. 0

Café de Flore (0)

© DR

DRAME | Tout comme C.R.A.Z.Y. empruntait son titre à une chanson de Patsy Cline, Café de Flore, le nouveau film de Jean-Marc Vallée, le tire d'une composition de Matthew Herbert. Mais si la musique occupe toujours une place centrale dans l'univers du cinéaste canadien, ce dernier ne retrouve pas l'humeur rafraîchissante qui faisait le charme de ce précédent opus. Entre le Paris des années 60 et le Montréal d'aujourd'hui, Vallée entrecroise 2 histoires: celle de Jacqueline, mère courage élevant seule son enfant trisomique à qui l'unit un lien fusionnel, et celle d'Antoine, DJ vivant un nouvel amour avec Rose, sans pouvoir faire le deuil de sa relation avec Carole, la mère de ses enfants. Avec la bande-son pour lien, Café de Flore s'emploie à faire résonner ces 2 récits, entreprise singulièrement plombée toutefois par le besoin qu'éprouve le réalisateur de surligner chaque intention sans faire pour autant l'économie de la prétention. En découle un salmigondis fumeux particulièrement indigeste où seule Vanessa Paradis fait vaguement illusion...

J.F. PL.

Nos partenaires