Albert Dupontel, roi de la satire

25/10/17 à 14:34 - Mise à jour à 14:34
Du Le Vif Focus du 20/10/17

Le comique et le tragique s'épousent idéalement dans Au revoir là-haut, la nouvelle satire sociale d'Albert Dupontel, adaptée d'un foisonnant roman.

Dès qu'il a lu Au revoir là-haut, il a su qu'il devait en faire un film (lire aussi la critique). Le grand roman de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, lui offrait un "terrain de jeu" sublime, habité déjà de thèmes chers à son cinéma. À commencer par une satire sociale portée à incandescence burlesque, l'antimilitarisme et la dénonciation des profiteurs de guerre. "Au-delà de la qualité du livre, qui est magnifique, j'y ai vu des choses qui me concernent, des archétypes sociaux dont j'ai l'habitude de parler dans mes films", commente un Albert Dupontel qui a demandé au romancier "si c'était bien ça qu'il avait voulu faire". "Il m'a répondu "Oui, c'est ça!" et je me suis, du coup, senti légitime. Je lui ai dit: "Moi je vois bien comment le faire, à l'écran" et c'était parti! Les personnages, je les connaissais par coeur avant de lire le livre..."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires