Le sens du rien dans l'art

20/04/18 à 15:28 - Mise à jour à 15:28
Du Le Vif/L'Express du 19/04/18

Malevitch, Rauschenberg, Cage, Klein, Gander, Cattelan... Face à la multiplication des foires et à la marchandisation de l'art, de nombreux artistes placent le vide au coeur de leurs oeuvres. Adrien Grimmeau, historien d'art, curateur et enseignant, y relève l'évolution de notre société, ces cent dernières années.

Vous venez de donner une conférence aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique intitulée Trois fois rien, le sous-titre en est Vides et disparitions dans l'art de 1900 à nos jours. Comment l'idée de ce sujet a-t-elle surgi? Cette thématique entretient-elle un lien avec l'actualité?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires