Google Arts & Culture, 1000 musées au fond de la poche

11/10/16 à 15:30 - Mise à jour à 15:46

La nouvelle app de Google, Arts & Culture, propose de découvrir le contenu de plus de mille musées à travers le monde. De l'Égypte ancienne aux street artists d'aujourd'hui: un puits d'inspiration sans fin.

Google Arts & Culture, 1000 musées au fond de la poche

© capture d'écran Google Arts & Culture

Si on est en droit de honnir Google pour beaucoup de raisons, bon nombre de ses initiatives sont tellement fascinantes qu'on pourrait croire un instant la firme de Mountain View philanthropique. C'est notamment le cas du site web et de l'app Arts & Culture, lancés en juillet dernier, dont le contenu a de quoi donner le vertige.

Dans cette application aux multiples portes d'entrée, on retrouve les numérisations en haute définition d'oeuvres provenant de plus de 1000 musées et centres d'archives répartis dans 70 pays. En quelques clics, on peut accéder aux tableaux, photos, sculptures de multiples façons (chronologiquement, par mouvement artistique, par auteur, autour d'un événement historique, par collection ou encore par... couleur), et la qualité de leur digitalisation permet de les observer dans les moindres détails, jusqu'à, par exemple, pouvoir apprécier le relief d'un coup de pinceau.

Détail des Bateaux amarrés de Van Gogh

Détail des Bateaux amarrés de Van Gogh © capture d'écran Google Arts & Culture

Impressionnisme, surréalisme, pop art, art abstrait, Renaissance, cubisme, art nouveau ou gothique... Outre de pouvoir apprécier les oeuvres en détail, l'application permet aussi la visite de bon nombre de grands musées à travers le monde, en mode Street View ou en réalité virtuelle à l'aide de lunettes. Et propose aussi du contenu éditorial, souvent en partenariat avec des acteurs locaux, histoire de mettre en avant certains contenus de manière plus judicieuse.

Si on peut craindre qu'offrir tout ce contenu gratuitement en ligne ne contribue qu'à vider les musées de leurs visiteurs, il est aussi raisonnable de penser qu'il aidera au contraire à les remplir: pour chaque oeuvre, l'app fait systématiquement le lien avec le musée d'origine et indique ses horaires d'ouverture. Et dans certains cas, Google renverse même la situation en proposant pour certains musées une fonction de reconnaissance des oeuvres qui permet d'avoir accès à plus d'informations sur celles-ci.

Rien que pour la Belgique, on compte 22 visites virtuelles (Mundaneum, La Monnaie...), une dizaine de partenaires (Musées royaux des Beaux-Arts, Street Art Belgium...), 52 expositions référencées et accessibles en détail... De quoi occuper quelques dimanches pluvieux!

À découvrir sur www.google.com/culturalinstitute ou via l'app Android ou iOS.

Nos partenaires