Critique

Metallica Through the Never

Laurent Hoebrechts
Laurent Hoebrechts Journaliste musique

MUSIQUE | En 2004, Metallica sortait Some Kind of Monster, docu-vérité intimiste sur les affres et tourments d’un groupe superstar. Changement radical de posture avec Through the Never.

Metallica Through the Never
Metallica Through the Never© DR

Le film est le témoignage scénique de la dernière tournée du groupe. Poses de vainqueurs, rock’n’roll barnum, set-list en forme de best of: les super-héros métalleux sont capturés en pleine action. Bizarrement, la 3D y tient le spectateur à distance. Une distance qui s’agrandit encore avec le (vague) argument fictionnel de Through The Never: au début du concert, un roadie est envoyé à l’autre bout de la ville pour récupérer en urgence du matériel. La mission se transforme rapidement en virée cauchemardesque: émeutes urbaines, chevalier noir, zombies, corps pendus aux lampadaires… Fendard ou grotesque, c’est selon.

  • DE NIMROD ANTAL. AVEC DANE DEHAAN, JAMES HETFIELD, LARS ULRICH, KIRK HAMMETT ET ROBERT TRUJILLO. 1H30. SORTIE: 09/10.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content